Appel à contributions pour le n°77 la revue Techniques & Culture, « Ce que fabrique le genre », coordonné par Pascale Bonnemère, Franck Cochoy et Chloé Clovis Maillet.
Date limite pour l’envoi des propositions d’article : 21 novembre 2020.

Il y a 90 ans, Marcel Mauss parlait de la division par sexes comme « une division fondamentale qui a grevé de son poids toutes les sociétés. Notre sociologie, sur ce point, est très inférieure à ce qu’elle devrait être. On peut dire à nos étudiants, surtout à ceux et à celles qui pourraient un jour faire des observations sur le terrain, que nous n’avons fait que la sociologie des hommes et non pas la sociologie des femmes, ou des deux sexes ». Mauss soulignait quelques années plus tard que « deux choses étaient immédiatement apparentes à partir de [la] notion de techniques du corps : elles se divisent et varient par sexes et par âges ». Il ajoutait que cette division des techniques du corps entre les sexes n’était pas simplement la division du travail entre les sexes.

Tout est là, ou presque, pour commencer à se saisir de la question des rapports entre le genre et les techniques. Mauss évoque déjà l’androcentrisme qui marque les sciences sociales ; il présente le genre – même si son vocabulaire n’est pas celui d’aujourd’hui – comme une dimension qui traverse la vie sociale, un opérateur de portée générale ; il alerte enfin sur le fait que la division des techniques du corps entre les sexes va au-delà des formes sexuées du travail.

Ce nouveau numéro de Techniques & Culture aimerait s’appuyer sur ce programme – qui reste encore largement à bâtir – à partir d’études de cas provenant de différentes époques et aires géographiques.

Plus d’infos sur le blog de la revue.