Natacha Collomb

Anthropologie
Chargée de recherche, CNRS
Natacha.COLLOMB@cnrs.fr

 

Domaines de recherche

Anthropologie de la petite enfance, de la parenté, des psychologies (du bébé)

 

Parcours professionnel

Formation : cursus, diplômes, bourses d’études, etc

 

2008 Doctorat d’ethnologie et de sociologie comparative, Université de Nanterre, Paris X
Titre de la thèse : Jouer à apprendre. Spécificités des apprentissages de la petite enfance et de leur rôle dans la fabrication et la maturation des personnes chez les Tai Dam (Ban Nakham, Nord Laos.)
Sous la direction de Bernard Formoso
Jury : Maurice Bloch, Bernard Formoso, Alain Epelboin, Suzanne Lallemand, Richard Pottier
Mention : très honorable avec félicitation du jury à l’unanimité, proposition pour un prix, proposition pour l’aide à la publication.

1999 D.E.A d’ethnologie et de sociologie comparative, Université de Nanterre Paris X
Titre : Les modes d’apprentissage de la petite enfance chez les T’ai Dam du Nord Laos. Rôle et place de la gestuelle et du langage dans le processus de constitution de la personne humaine
Évaluation : 19/20

1998  Maîtrise d’ethnologie et de sociologie comparative, Université de Nanterre Paris X
Titre du mémoire : Inscrire l’enfant dans son corps et dans le corps social à Ban Nakham (Nord Laos)
Jury : Bernard Formoso, Laurence Caillet, Simmone Pauwells
Mention : très bien

 

Postes/rattachement scientifiques

 

1998-2008 : Rattachée au Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative (Cnrs-Umr 7535) entre septembre en tant que doctorante
2009-2011 : Post-doctorante au Laboratoire de recherches sur le sud-est asiatique (Cnrs-Umr 6571) entre 2009 et 2011
2012-2015 : Membre titulaire du Case (ex. Lasema) (Cnrs-Umr 8170) : 2012 à 2015
2015-2019 : Membre titulaire de l’Iris (Umr 8156)
depuis septembre 2019 : membre du Centre Norbert Elias

 

Missions/terrains

 

Avril 2018- Février 2019
Unité Parents-bébé (unité de traitement des troubles de la relation précoce), Centre hospitalier de Montfavet, Avignon

Août 2019- …
Formation à l’observation de bébé selon la méthode Esther Bick (Marseille) et observation de la formation

Avril 2018- …
Suivi du développement de la psypérinatalité en région Sud et en France (groupe psypérinatalité du groupement hospitalier territorial des Bouches-du-Rhône, séminaire des psychologues de maternité, parcours 1000 jours, recommandation de la HAS pour la prévention, le diagnostic et le traitement des troubles psychiques périnatals…)

1996-2014
Laos, province d’Oudomxay
26 mois au total
2014 Fabrique de la parenté (2 semaines)
2013 Les changements de la parenté (2 semaines)
2012 Les changements de la parenté (2 semaines)
2011 Les changements de la parenté (1 mois). Financement IRSEA.
2007 Complétion des données pour la thèse (2 mois). Financement École française d’Extrême-Orient.
2004 Projet sur le corps (1 mois). Financement Laboratoire d’ethnologie et de sociologie comparative.
1999-2001 Recueil de données pour la thèse (18 mois). Financement bourse Aires Culturelles (ministère des Affaires étrangères) et personnel (travail sur place pour une ONG).
1996-1997 Recueil de données pour la maîtrise (3 mois). Financement personnel.

 

Projet(s) de recherche réalisés et en cours

 

Les recherches de Natacha Collomb ont d’abord porté sur la (toute) petite enfance, l’apprentissage et les savoirs, et la parenté comme pratique et comme expérience.
Ces thèmes ont été abordés entre 1996 et 2014 dans leurs interrelations non seulement du point de vue du lieu de leur exploration : un même village de riziculteurs t’ai dam non bouddhisés situé au nord du Laos, que d’un point de vue théorique et méthodologique.
Ainsi, le nécessaire questionnement concernant la ou les définitions de l’enfance a-t-il été posé non seulement à partir de ses matériaux t’ai dam – localement, mais aussi au sein même de l’anthropologie et de son histoire, et, au-delà, par les autres disciplines qui s’en sont emparé.
Apprentissages et savoirs (principalement corporels, techniques, sociaux sur son terrain laotien) ont été abordés dans le cadre de leur relation spécifique, problématique et différenciée, au développement et à la maturation, notamment en termes de sexuation, des jeunes enfants.
Attentive à l’articulation entre savoirs locaux et modalités de la constitution et de la restitution du savoir anthropologique les concernant, Natacha Collomb prête une attention toute particulière au sens que revêtent, pour ses interlocuteurs, les concepts de savoir et d’apprentissage et sur leur articulation, dans les discours et dans les pratiques.
Elle réfléchit également à la possibilité de présenter, dans la forme même des écrits académiques ou autres, la recherche comme travail en cours, nécessairement inachevé, filtré par ce qui nous constitue comme être humain et comme chercheur, mais aussi par la nature même de l’ethnographie, nécessairement relationnelle. D’où son intérêt pour une anthropologie pragmatique, attentive aux contextes, à l’action, aux événements et au rôle des acteurs, aspect qu’elle a développé tout particulièrement dans ses recherches sur la parenté comme expérience et comme pratique.
D’où, également, la pratique d’une anthropologie des savoirs qui se veut éminemment réflexive, c’est-à-dire capable de s’adresser à elle-même les questions qu’elle pose aux savoirs qu’elle constitue en objets.
Cette dimension est essentielle dans son projet actuel d’une anthropologie des sciences (plus spécifiquement une anthropologie des psychologies du bébé) se proposant d’étudier les manières dont diverses psychologies (psychologies du développement et cognitive, psychopathologie, psychanalyse) s’emparent empiriquement (dans la clinique, dans l’expérimentation) et théoriquement du mystère que constitue le psychisme (la pensée, la cognition…) des bébés, les constituant ce faisant comme des êtres pensants.
Les développements actuels de son terrain dans le champ émergeant de la « psypérinatalité » (voir section Terrains) lui permettent non seulement de poursuivre son enquête sur les psychologies du bébé et la manière dont elles construisent diversement, à travers leurs pratiques comme leurs théories, celui-ci comme un sujet (humain) compétent, mais aussi d’en examiner le versant idéologique et politique à travers la compétition pour l’imposition d’un modèle théorique et/ou clinique comme le plus valable « scientifiquement ».
Enfin, les spécificités de cette enquête complexe parce que multi-située et ultra-dépendante du rejet ou de l’adhésion des acteurs au projet de l’anthropologue, ainsi que son expérience antérieure d’un terrain « exotique » au long cours, conduit Natacha Collomb a poursuivre ses questionnements épistémologiques dans la direction d’une réflexion sur la co-production d’un terrain ne préexistant pas à l’enquête mais émergeant de son processus.

 

Enseignement

 

2016-2017 Appellatifs dans les relations de parenté : questions théoriques et méthodologiques
http://enseignements-2016.ehess.fr/ue/1797/

2015-2016 Appellatifs : actes de parole dans les relations de parenté
http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2015/ue/1119/

2015 Appellatifs : référence et adresse dans les relations de parenté
http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2014/ue/1235/

2012-2013 Les appellatifs dans l’univers des relations de parenté. Usages, apprentissages, socialisations
http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2013/ue/833/

 

Publications

 

Revues avec comité de lecture

 

À paraître « Les observations des bébés : un défi méthodologique et épistémologique », L’Autre, vol.20 (« Bébés : de la psychanalyse à l’anthropologie 2 »), B. Quirot, ed.

2020 « Humanité des bébés et « sentiments maternels » », L’Homme, n° 234-235, p. 161-180.

2011  « Ce que le cœur sert à penser. Fondements corporels de la cognition, des émotions et de la personnalité chez les T’ai Dam du Nord Laos », L’Homme n°197 (Janv.-Mars 2011) p. 25-40.

2010 « Nourrir la vie : éthique de la relation de soin chez les T’ai Dam du Nord Laos. Une étude de la notion polysémique de liang », Moussons n°15, 2010-1, p. 55-71.

 

Direction de revue

 

Septembre 2014, Moussons N°23, « Savoirs appris, savoirs réfléchis », Introduction

 

Direction d’ouvrage

 

2017 avec G. Bolotta, D. Boone, G. Chicharro, D. Dussy, A. S. Sarcinelli, eds., À quelle discipline appartiennent les enfants ? Croisements, échanges et reconfigurations de la recherche autour de l’enfance., Marseille :La Discussion

 

Chapitres d’ouvrage

 

2017 « ‘Prendre un enfant pour l’élever’ : Comment fabrique-t-on des bébés chez les T’ai Dam du Nord-Laos ? », in Drina Candilis-Huisman et Michel Dugnat eds., Bébé Sapiens. Du développement épigénétique aux mutations dans la fabrique des bébés., Toulouse : Ères.

2016 « Transforming Transmission. Knowledge and identity at risk in a context of social and economic mutations in a T’ai Dam village of Northern Laos », in Marine Carrin, Harald Tambs-Lyche et Dominique Blanc (eds): Transfer of Knowledge and Children agency: Reconstructing the Paradigm of Socialization. Delhi: Primus.

2013 « Jouer dans les marges : pratiques enfantines de jeux rituels chez les T’ai Dam du Nord Laos », in Enfances – Pratiques, croyances et inventions, Michèle Coquet et Claude Macherel, éds., CNRS Éditions

 

Ouvrages en préparation

 

Réécriture de la thèse de doctorat pour la collection « Mondes de l’enfance », Presses universitaires de liège.

 

Traduction

 

Schneider, D. 1984, A Critique of the Study of Kinship, en cours d’évaluation par les Presses Universitaires du Midi (collection Les Anthropologiques)

 

Actes de colloque

 

2010 « Des techniques qui font des femmes. Les activités textiles et leur apprentissage chez les T’ai Dam du Nord Laos », in Actes du colloque Enfance et cultures, regard des sciences humaines et sociales, Sylvie Octobre et Régine Sirota (dir), URL : http://www.enfanceetcultures.culture.gouv.fr/actes/collomb.pdf, Paris

 

Revues sans comité de lecture

 

2017 « De quoi le lien fraternel est-il le nom ? Réflexions anthropologiques à partir de l’ethnographie t’ai dam », Spirale 81, pp. 122-132.

2006 « Oralité et écriture: un regard d’ethnologue » (3 pages), TDC n° 918 « Le Musée du Quai Branly », Paris : Scérén Cndp-Crdp

 

Publications numériques

 

2011 Jouer à apprendre. Spécificités des apprentissages de la petite enfance et de leur rôle dans la fabrication et la maturation des personnes chez les Tai Dam (Ban Nakham, Nord Laos.), URL : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00653051

2006-…    Publication de vidéos en collaboration avec le Centre de documentation multimédia, sous la supervision d’Alain Epelboin (Usm 0104- Umr Cnrs), Canal U/ URL : https://www.canal-u.tv/auteurs/collomb_natacha

2006 « Apprendre en mangeant : les enfants et l’alimentation à Ban Nakham, village t’ai dam du Nord Laos » (12 pages), OCHA, URL : http://www.lemangeur-ocha.com/enfants-ados/textes-exclusifs/detail/auteur-texte/0/apprendre-en-mangeant-les-enfants-et-lalimentation-a-ban-nakham-laos/disp/

 

Communications

 

2018 Itinéraire d’une anthropologue : d’une ethnographie villageoise chez les T’ai Dam du Nord Laos à une anthropologie des psychologies du bébé dans une unité d’hospitalisation et de soins ambulatoires parents-bébé , Colloque de l’ARIP (Association Recherche (In)formation Périnatalité) : « Soins, corps, langage », Palais des Papes, Avignon.

2018 La toilette du nourrisson comme soin, Ban Nakham, Nord-Laos, Colloque de l’ARIP (Association Recherche (In)formation Périnatalité) : « Soins, corps, langage », Palais des Papes, Avignon.

2017 Peut-on raisonner sans les mots pour le dire ? Quand les psychologies du développement et cognitive se penchent sur la pensée des bébés, Colloque international « Homo Logicus II. L’enfance de la logique, logiques « natives », Paris.

2017 Fabriquer, obtenir et faire circuler les enfants chez les T’ai Dam du Nord-Laos. Apports ethnographiques aux réflexions sur la procréatique. », Colloque « Quoi de neuf, bébé ? », Journée nationale WAIMH (World Association for Infant Mental Health) France, Université Paris Diderot, Paris

2017 « Jouer à apprendre », ou comment accéder aux savoir-faire sans en avoir l’air chez les T’ai Dam du Nord-Laos.  Journée d’étude, « Apprendre de l’enfance et de l’enfant : expériences de l’Afrique et de l’Asie. », organisée par la FFJ-IMAF

2015 « Prendre un enfant et l’élever » : comment fabrique-t-on des bébés chez les T’ai Dam du Nord-Laos ? « Bébé Sapiens, un abord transdisciplinaire », Centre culturel international de Cerisy

2015 Transformations or transitions? The first years of T’ai Dam children in Northern Laos, « Transitioning out of infancy: weaning, attachment and social learning », Society for Psychological Anthropology Biennial Conference, Boston

2013 D’une enveloppe à l’autre : placenta et chemise du nourrisson t’ai dam (Nord-Laos), « L’art d’accommoder embryons, fœtus et bébés », URL : http://arip.fr/colloque-2013/

2010 Childhoods in Transition. Impacts of Economical, Demographical and Sociological Changes on Northern Lao children’s lives. Workshop on Rural Childhood, « Childhood and Youth in Transition », 3rd International Conference of Center for the Study of Childhood and Youth, Sheffield University, UK.

2007 A Child in an Adult’s Body: Effects of Change on Traditional Learning and Transmission in a Tai Dam village of the Lao PDR, Panel 43 : « Traditional Education and Apprenticeship Systems in Souteast Asia », 5e conférence de l’Euroseas, Naples.