Aziliz Kondracki

Anthropologie
Doctorante – EHESS
aziliz.kondracki@ehess.fr

 

Doctorat

Thèse en anthropologie en préparation depuis 2019 sous la direction de Boris Pétric, bénéficiant d’un financement du CNRS (contrat  doctoral INSHS).

Titre du projet de recherche
L’amour à la chaîne : Ethnographie de la circulation du format télévisuel « Mariés au premier regard » en Pologne

Résumé
Pour trouver le grand amour, des célibataires ont accepté de participer à une expérience télévisée. Dans l’émission Mariés au premier regard, des couples sont formés à partir d’une expertise scientifique et se rencontrent le jour de leur mariage. Annonce de l’union aux parents, essayage de la robe, choix des alliances, rencontre et cérémonie de mariage, soirée de noces, lune de miel et vie conjugale, – les experts de l’émission, qui sont psychologues, sexologues, anthropologues – accompagnent les participants tout au long de l’aventure afin de garantir le succès de ces unions peu ordinaires. Les épisodes se succèdent de saison en saison, et réunissent depuis sept ans des millions de téléspectateurs. Bien qu’il soit au cœur de controverses juridiques et politiques, le format télévisuel Mariés au premier regard a été adapté depuis 2016 dans trente territoires à travers le monde. Le marché des formats télévisuels se construit dans une tension entre standardisation et différenciation et la circulation de cette marchandise est régulée par des dispositifs qui veillent à ce que chaque émission dérivée d’un format se réfère à son cadre d’origine. Bien qu’elle produise des contenus dits locaux, la circulation d’un format télévisuel ne saurait se défaire du marché mondialisé dans lequel elle s’inscrit. Les personnes qui font circuler ce bien (distributeurs, producteurs, diffuseurs, candidats de l’émission, personnel divers), se l’approprient en lui affectant des sens parfois tout à fait différents selon des répertoires différenciés. À partir de l’ethnographie de la circulation de ce format, et de ses adaptations françaises et polonaises, cette thèse en anthropologie a pour ambition d’analyser les médiations à l’oeuvre pour la circulation de cette marchandise (négociations, rapports de pouvoir, prises de décisions, choix techniques et esthétiques, enjeux narratifs, storytelling et authenticité, production des émotions, etc). L’analyse de ces médiations constitue un terrain fertile pour analyser comment le format télévisuel Mariés au premier regard produit et véhicule des représentations sur le mariage en Pologne, et permet d’analyser plus largement les intrications entre amour et mondialisation.

Title
When loves goes global : Ethnography of the transnational circulation of the TV format « Married at first sight » in Poland

Abstract
To find true love, singles have agreed to participate in a television experiment. In the program « Married at first sight », couples are formed based on scientific expertise and meet on their wedding day. Announcement of the union to the parents, fitting of the dress and costume, choice of alliances, meeting and wedding ceremony, wedding evening, honeymoon and married life, – the experts of the show, who are psychologists, sexologists, anthropologists – accompany the participants throughout the adventure in order to guarantee the success of these unusual unions. The episodes follow the couples from season to season, and have gathered millions of viewers for seven years. Despite being at the heart of legal and political controversies, the « Married at First Sight » television format has been adapted since 2016 in thirty territories around the world. The market for television formats is built in a tension between standardization and differentiation, and the circulation of this commodity is regulated by devices that ensure that each program derived from a format refers to its original setting. Although it produces so-called local content, the circulation of a television format cannot get rid of the globalized market in which it is part. The people who make this commodity circulating (distributors, producers, broadcasters, program candidates, various staff) appropriate it by assigning it sometimes completely different meanings according to differentiated repertoires. Based on the ethnography of the circulation of this format, and from it polish adaptations, this thesis in anthropology aims to analyze the mediations at work for the circulation of this commodity (negotiations, power relations, decision-making, technical and aesthetic choices, narrative issues, storytelling and authenticity, production of emotions, etc.). The analysis of these mediations constitutes fertile ground for analyzing how the « Married at First Sight » television format produces and conveys representations of marriage in Poland, and makes it possible to analyze more broadly the intricacies between love and globalization.

 

Communication

Aziliz Kondracki, « Mariés au premier regard, un succès télévisuel confiné au Nord ? », Colloque international de l’APAD 2021 « Les circulations dans le Sud global : ethnographies des échanges mondialisés », Lomé, Togo, 29 Novembre 2021 – 3 Décembre 2021.

Aziliz Kondracki, « Entre storytelling et authenticité : la production des émotions dans la version polonaise de l’émission de télé-réalité mondialisée Mariés au premier regard”, Université franco-allemande, “Anthropologie des émotions, Questions d’épistémologie”, Institut ARI, Max Planck Institute, Bayonne, France, 4-9 Octobre 2021.

Aziliz Kondracki, « Arabs got formats : l’adaptation d’une émission de télé-réalité britannique pour le monde arabe : une collaboration franco-libanaise », Séminaire « Productions et circulations des biens culturels dans la région MENA », (CESSP, LABSIC, ICCA), 19 Novembre 2020.