Master en sciences humaines et sociales, EHESS

Le master Sciences humaines et sociales, mention « Recherches comparatives en anthropologie, histoire, sociologie » de l’EHESS forme des étudiants de niveau Bac+3 et Bac+4 à la recherche en sciences humaines. La formation est adossée à deux centres de recherche, le Centre Norbert Elias et le Centre de recherche et de documentation sur l’Océanie (CREDO). Elle met ainsi les étudiants en contact avec de nombreux chercheurs et les inscrit dans des réseaux académiques.

Privilégiant la formation par la pratique et l’interdisciplinarité, le dispositif présente plusieurs atouts :

  • Les étudiants sont confrontés aux travaux des trois disciplines qui croisent leurs analyses à partir de thématiques communes, afin d’aboutir à une interdisciplinarité réelle, ancrée néanmoins dans la maîtrise d’une discipline référente.
  • Un mois d’enquête collective sur le terrain, encadrée par les enseignants de la formation et portant chaque année sur une thématique commune, permet aux étudiants inscrits en M1 de partager et de mettre en pratique les outils de recherche (enquête qualitative, quantitative et en archive).
  • Les étudiants bénéficient d’un suivi pédagogique rapproché et personnalisé, grâce à un double encadrement – tuteur et cotuteur en M1, directeur et codirecteur en M2 – dont les spécialités ou les domaines de recherche diffèrent et se complètent.
  •  Le dispositif met au cœur du travail d’enquête le retour critique et la mise en perspective épistémologique des orientations de la recherche et il accompagne les étudiants dans l’exploration extensive des traditions de recherche, allant de la fin du XIXe siècle à aujourd’hui.

Une initiation à des thématiques de recherche spécifiques (second semestre M1 + M2) est introduite progressivement. Elle est directement liée à l’activité des laboratoires de recherche de l’EHESS implantés à Marseille : histoire sociale et culturelle de l’Europe moderne, histoire coloniale, anthropologie du changement social en Afrique et en Océanie, histoire, anthropologie et sociologie de la culture, anthropologie des espaces politiques et économiques, anthropologie des mobilisations, anthropologie de la santé, sociologie de l’environnement, anthropologie de la nature, sociologie et anthropologie de la distinction de sexe et de la parenté. Ces approches sont organisées autour de domaines thématiques propres à la mention : Sciences, natures, santé, sociétés ; Espaces et objets politiques ; Formes et processus culturels ; Dimension sexuée de la vie sociale.

Grâce à son inscription sur le site historique de la Vieille Charité et à sa localisation au centre de la ville de Marseille, la formation offre un cadre d’étude alliant de nombreuses stimulations intellectuelles à la sérénité d’un lieu consacré à la recherche. Cette mention profite en outre des collaborations que le pôle de l’EHESS a établi, notamment, avec le MuCEM, la ville de Marseille, le festival Jean Rouch,

 

Enseignants-chercheurs du Centre Norbert Elias faisant partie de l’équipe pédagogique du master (2020-2021)

Yacine Amenna, doctorant, chargé d’enseignement à l’EHESS
Giorgio Blundo, directeur d’études à l’EHESS
Jean Boutier, directeur d’études à l’EHESS
Suzanne de Cheveigné, directrice de recherche émérite au CNRS
Christine Demmer, chargée de recherche au CNRS
Axelle Dolino-Brodiez, chargée de recherche au CNRS
Dorothée Dussy, directrice de recherche au CNRS
Bernard Hubert, directeur d’études à l’EHESS, directeur de recherche émérite à l’INRA
Frédéric Joulian, maître de conférences à l’EHESS
Anne Lambert, chargée de recherche à l’INED (unité Mobilité, Logement, Entourage)
Agnès Martial, directrice de recherche au CNRS
Sandrine Musso, maître de conférences à AMU
Emmanuel Pedler, directeur d’études à l’EHESS
Boris Pétric, directeur de recherche au CNRS, directeur du Centre Norbert Elias
Judith Scheele, directrice d’études à l’EHESS
Jean-Christophe Sevin, maître de conférences à l’Université d’Avignon
Valeria Siniscalchi, directrice d’études à l’EHESS
Francesca Sirna, chargée de recherche au CNRS
Irène Théry, directrice d’études à l’EHESS
Arundhati Virmani, chargée d’enseignement à l’EHESS