Séminaire de recherche « Anthropologie des économies : expérimentations, mobilisations, alternatives » – Coordination scientifique : Valeria Siniscalchi (Centre Norbert Elias/EHESS)

Dans le cadre d’une anthropologie des économies, ce séminaire s’intéresse aux reconfigurations contemporaines des espaces productifs, des pratiques économiques et des valeurs qui s’y rattachent, en explorant également leur dimension politique. Il s’agira d’interroger les diverses formes de coopération, de travail, de propriété, d’échange et de régulation qui sont élaborées à l’intérieur du système économique dominant, parfois dans ses interstices, pour s’y opposer ou pour tenter de le modifier. L’analyse des reconfigurations de l’économie exige de varier les cas d’étude et les échelles, du micro-local au transnational, pour saisir les différents contextes dans lesquels les acteurs sociaux se situent et agissent. En s’appuyant sur le travail mené ces dernières années sur les diverses formes de mobilisation, leurs dynamiques internes et leurs évolutions dans le temps, le séminaire s’intéressera aux interactions entre expérimentations économiques et système de marché. Il s’agira d’analyser, entre autres, la place de l’argent dans ces expérimentations, les notions de légalité et d’illégalité, de solidarité, de prix et de valeur. Par des enquêtes ethnographiques et des lectures de textes, le séminaire explorera les contextes d’élaboration de nouveaux imaginaires de l’économie et leurs déclinaisons pratiques ainsi que les valeurs sociales et politiques qui les soutiennent ou qui en découlent. Il prêtera attention aux conflits et aux rapports de pouvoir dans les domaines de la production, de la distribution et de la consommation. Une partie du séminaire sera dédiée à une exploration du domaine de l’alimentation en mettant à l’épreuve des notions comme celles de food activism, food project, food values. Une autre partie s’intéressera à la production et au travail dans les espaces industriels. Les outils et les concepts classiques de l’anthropologie économique (échange, morale, valeur, travail, argent, marchandise, bien commun, informalité…) seront revisités à la lumière des principaux débats qui traversent ce domaine aujourd’hui.

Dans le cadre des séminaires de l’EHESS et des enseignements de la mention de master Recherches Comparatives en Anthropologie, Histoire et Sociologie et de la formation doctorale Sciences sociales (campus EHESS Marseille)
Le séminaire aura lieu uniquement en présenciel, le mardi, du 1 mars au 7 juin, de 14h00 à 17h00
Salle C, 2e étage, Campus EHESS Marseille
La Vieille Charité, 2 rue de la Charité, 13002 Marseille
Sur inscription par email.
> Plus d’informations sur Neobab

Programme des séances

1er mars
L’étude des mobilisations, des expérimentations et des « alternatives » par une anthropologie des économies

8 mars
Food activism, engagement et professionnalisation

15 mars
Des alternatives à quoi ? Food projects et expérimentations économiques

5 avril
Austérité et solidarité. Les économies « d’en bas »
Avec Eleonora Canepari (Telemme/Aix-Marseille Université) : « Économies de la mobilité, économies de la proximité: le cours Belsunce à Marseille (XVIIIe-XXe siècles) »

26 avril
Y-a-t-il un prix juste ? La place de l’argent dans les mobilisations

10 mai
Légalité, illégalité et extralégalité. Repenser les marges

17 mai
Luttes ouvrières, mobilisations et absence de mobilisation 
Avec Marion Fontaine (SciencesPo Paris) « Au-delà du mythe : comment analyser historiquement les formes de mobilisation et démobilisation ouvrières »

24 mai
Les mots et les pratiques des mobilisations. Mouvements paysans et alternatives économiques

7 juin
Des mobilisations aux expérimentations économiques (titre provisoire)
Journée d’études co-organisée avec Laura Centemeri (CEMS/CNRS).

Image : Carte postale du Cours Belsunce, Marseille, dans les années 1900.