Charles Bosvieux-Onyekwelu

Chargé de recherche, CNRS

 

Sociologie
Sociologie des élites
Sociologie du travail et des professions
Sociologie de l’action publique
Genre

 

Thématique CNE
Lieux et limites du politique

 

charles.bosvieux-onyekwelu@cnrs.fr
IdRef

 

Parcours académique

2020 : chargé de recherche au CNRS

2018 : lauréat d’une bourse Fulbright

2017-2019 : post-doctorant à l’EHESS

2016 : docteur en sociologie de l’Université Paris-Saclay
Titre de la thèse : D’une sociodicée à un savoir d’État : le service public, une tentative de mise en forme du monde social par le droit (1873-1940).
Préparée sous la direction de Laurent Willemez et de Jean-Louis Halpérin.
Plus d’infos sur theses.fr

 

Publications

Ouvrage

Croire en l’État : une genèse de l’idée de service public en France (1873-1940), Vulaines-sur-Seine, Éditions du Croquant, collection « Sociologie historique », 2020, 491 pages.

 

Direction d’ouvrage

Genre, droit et politique (avec Véronique Mottier), Paris, LGDJ, collection « Droit et société », 2021, 253 pages.

 

Direction de numéro de revue

« Moraliser le capitalisme ? » (avec Valérie Boussard), Actes de la recherche en sciences sociales, n°241, 2022. 

 

Articles dans des revues à comité de lecture

« Moraliser le capitalisme ou capitaliser sur la morale ? » (avec Valérie Boussard), Actes de la recherche en sciences sociales, n° 241, 2022, p. 4-15.

« Le public en faire-valoir : la sélection des bénéficiaires du pro bono par les multinationales du droit en France et aux États-Unis », Sociétés contemporaines, n° 123 « Le tri des usagers » (coordination : Sandrine Garcia & Jean-Marie Pillon), 2021, p. 111-134.

« “Droits humains” Vs “droits de l’Homme” : arguments en faveur de l’inclusivité du langage des droits », Cahiers du genre, n° 69 « Genre, langage et politique : le langage non sexiste en débat » (coordination : Marie Loison-Leruste et Gwenaëlle Perrier), 2020, p. 131-150.

« Profit, temps d’emploi et plus-value morale : le travail pro bono dans les multinationales du droit en France », Socio-économie du travail, n° 6 « Tant de capital, temps de travail ? Conflits, compromis et transactions autour du temps d’emploi » (coordination : Hadrien Clouet, Pauline Grimaud, Arnaud Mias et Jérôme Pélisse), 2020, p. 187-212.

« L’État au travail : Jean Romieu (1858-1953), le Conseil d’État et la construction d’une théorie du service public à partir d’une pensée par cas », L’Année sociologique, vol. 69, n° 1, 2019, p. 255-281.

« Revenir sur une légende en sociologue : l’arrêt Blanco et le mythe de la “naissance” du droit administratif français », Droit et société, n° 101, 2019, p. 159-178.

« Multinacionais do direito, escritórios de advocacia e pro bono: elementos para uma análise comparativa dos campos jurídicos francês e americano », Revista Debates, vol. 12, n° 3, dossier « Internationalisation et pouvoir d’État » (coordination : Yves Dezalay, Fabiano Engelmann et Antoine Vauchez), 2018, p. 33-52.

« Neutre parce que désintéressé ? Le langage de l’officiel du Conseil d’État et la “pieuse hypocrisie” des serviteurs de la chose publique (1870-1940) », Terrains/Théories, n° 9 « Neutralité/neutralités : de la notion aux pratiques » (coordination : Joseph Cacciari et Ghislaine Gallenga), 2018.
URL : https://journals.openedition.org/teth/1588

« Le service public au Conseil d’État : comment un grand corps se professionnalise en captant une idée (1872-1940) », Sociologie du travail, vol. 60, n° 4, 2018.
URL : https://journals.openedition.org/sdt/8069

« Le droit, science et pratique : état des lieux de l’épistémologie juridique en France », Zilsel : science, technique, société, n° 4, 2018, p. 193-221.

« Les services publics sous la IIIe République : un débat normé par le droit », L’Homme et la Société, n° 206 « À quoi servent les droits aujourd’hui ? » (coordination : Judith Hayem, Bernard Hours et Monique Selim), 2018, p. 289-314.

« L’ANCMSP : 20 ans d’existence entre régulation professionnelle et lutte contre la précarisation du travail » (avec Mélissa Haussaire, Julien O’Miel, Victor Violier et Jan Woerlein), Socio-logos, n°13 « Misère et décadence des recrutements, ou les revers de l’excellence » (coordination : Fanny Jedlicki et Romain Pudal), 2018.
URL : http://journals.openedition.org/socio-logos/3206

« L’exercice de l’État : voyage dans le “back-office” de la politique », Quaderni, n° 86 « Penser le politique par le film » (coordination : Laurent Godmer et David Smadja), 2015, p. 55-66.
URL : https://journals.openedition.org/quaderni/865

 

Articles de diffusion scientifique

« Le pro bono : une privatisation de l’intérêt public ? », AOC, 5 mai 2021.

 

Chapitres d’ouvrages et notices de dictionnaire

« Conseil d’État et Conseil constitutionnel : proximité et conflits d’intérêts au sein de l’élite au pouvoir » dans Elina Lemaire & Thomas Perroud (dir.), Le Conseil constitutionnel à l’épreuve de la déontologie et de la transparence, Paris, Institut francophone pour la justice et la démocratie, collection « Colloques & Essais », 2022, p. 137-149.

« Le genre, une dimension politique du droit » (avec Véronique Mottier) dans Charles Bosvieux-Onyekwelu & Véronique Mottier (dir.), Genre, droit et politique, Paris, LGDJ, collection « Droit et société », 2021, p. 17-28.

« La trajectoire française de la Legal Feminist Theory » (avec Véronique Mottier) dans Charles Bosvieux-Onyekwelu & Véronique Mottier (dir.), Genre, droit et politique, Paris, LGDJ, collection « Droit et société », 2021, p. 215-222.

« Quand le privé recule au profit du public : le Conseil d’État et la théorie du service public (1873-1940) » dans Charlène Arguence, Aziza Chihi, Clémence Michoux, Fabienne Montchasson-Michel, Nina Moubeyi-Koumba & Guillaume Teillet (dir.), Les frontières du privé : un travail du social, Limoges, Presses universitaires de Limoges, collection « Sociologie et sciences sociales », 2021, p. 85-98.

« Un évangile du droit administratif et sa topographie légendaire : l’affaire du bac d’Eloka » dans Jacques Caillosse, Jacques Chevallier, Danièle Lochak & Thomas Perroud (dir.), Les grands arrêts politiques de la jurisprudence administrative, Paris, LGDJ, collection « Grands arrêts », 2019, p. 114-130.

« The Gender of Human Rights: the French Debate over “les droits de l’Homme” » dans Gabriel Blouin-Genest, Marie-Christine Doran & Sylvie Paquerot (eds.), Human Rights as Battlefields: Changing Practices and Contestations, New York, Springer, collection « Human Rights Interventions », 2018, p. 31-51.

« Classes sociales » dans Colin Hay & Andy Smith (dir.), Dictionnaire d’économie politique : capitalisme, institutions, pouvoir, Paris, Presses de Sciences Po, collection « Gouvernances », 2018, p. 80-86.

« Champ juridique et champ du public : pour une histoire sociale de la notion de service public » dans Ghislaine Gallenga & Laure Verdon (dir.), Penser le service public en Méditerranée : le prisme des sciences sociales, Paris, Karthala-MMSH, collection « L’atelier méditerranéen », 2017, p. 55-74.

« L’arbitre a toujours raison, mais les institutions ont peut-être tort : quelques réflexions sur les lois du jeu et leur herméneutique » dans Mathieu Maisonneuve & Mathieu Touzeil-Divina (dir.), Droit(s) du football, Paris, Lextenso, collection « L’unité du droit », 2014, p. 65-71.

 

Recensions d’ouvrages

Stéphanie Hennette-Vauchez, Mathias Möschel & Diane Roman (dir.), Ce que le genre fait au droit (Paris, Dalloz, 2013), Droit et société, n° 91, 2015, p. 720-722.

Ghislaine Gallenga, Le feu aux poudres : une ethnologie de la modernisation du service public (Paris, Éditions du CHTS, 2011), Le Mouvement social, n° 250, 2015, p. 125-128.

Pierre Bourdieu, Sur l’État : cours au Collège de France (Paris, Éditions du Seuil, 2012), Raisons politiques, n° 56, 2014, p. 115-116.