Sciences des bébés (école d’été « Épistébébé »), Sète, 29 août-2 septembre 2022

Sciences des bébés (école d’été « Épistébébé »), Sète, 29 août-2 septembre 2022

Sciences des bébés : enjeux, histoires, méthodes, épistémologies (école d’été CNRS « Épistébébé »), Sète, 29 août-2 septembre 2022.

Partant du constat que les savoirs sur les bébés restent principalement l’apanage des sciences psychologiques et médicales alors que les sciences sociales favorisent une appréhension plus large, prenant en compte l’environnement, les représentations, les soins, etc, cette école thématique vise à désenclaver les approches, partager des méthodes et situer les savoirs, pour permettre l’émergence de sciences interdisciplinaires des bébés.
L’école s’inscrit dans la continuité des rencontres interprofessionnelles qui ont eu lieu en 2015 et 2021. Elle a vocation a devenir un rendez-vous régulier.

Comité d’organisation
Natacha Dugnat-Collomb (anthropologue, chargée de recherche, CNRS, Centre Norbert Elias, UMR 8562)
Mylène Hernandez (anthropologue, PhD, associée au Centre Norbert Elias, UMR 8562)
Lisa Jacquey (psychologue du développement, maîtresse de conférence, Université de Lille, PSITEC, ULR 4072)
Michel Dugnat (pédospsychiatre en périnatalité, AP-HM et CH de Montfavet)

Structures impliquées
Centre Norbert Elias (Marseille et Avignon)
Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires (Toulouse)
Premiers cris (collaboratoire de recherche sur la petite enfance du Learning Planet Institute – Université de Paris)
Association Recherche (In)formation Périnatalité (Avignon)
École Pratique des Hautes Études (Paris)

Programme et inscriptions
https://epistebebe.sciencesconf.org

Illustration : Maxime Jeune

Journée d’étude. Mobilisations et mouvements entre économie et politique, Marseille, 7 juin 2021

Journée d’étude “Contester, expérimenter, préfigurer. Mobilisations et mouvements entre économie et politique”, mardi 7 juin, 9h30-13h00 et 14h00-17h00, Centre de la Vieille Charité, Salle du Miroir, Campus EHESS Marseille.

Cette journée d’études réunit des doctorants et doctorantes qui mènent des recherches sur différents mouvements, mobilisations et « alternatives », notamment, mais pas exclusivement, en relation avec des processus de transformation économique et politique. Elle est conçue comme un moment de discussion et d’échange autour de travaux en cours afin d’explorer les contributions des approches anthropologiques à l’étude des mobilisations et des expérimentations économiques. A partir de cas ethnographiques concrets et situés, il s’agira de discuter des approches au terrain, de quelques notions mobilisées et de confronter les diverses modalités de mobilisation et d’engagement étudiées (quels acteurs, autour de quels objets…) allant de la contestation à la préfiguration. Cette journée clôture le séminaire « Anthropologie des économies : expérimentations, mobilisations, alternatives ». (suite…)

Rencontres autour du projet du musée des futurs de Gaza, 1er juin, Marseille

Rencontres autour du projet du musée des futurs de Gaza, 1er juin, Marseille

Une rencontre entre artistes et chercheurs « Autour du musée des futurs de Gaza. Futurismes et muséologies alternatives », mercredi 1er juin 2022, Mucem (MucemLab), Marseille.

Actuellement en résidence à la Cité internationale des arts à Paris, le collectif HAWAF (Mohamed Bourouissa, Salman Nawati, Mohamed Abusal et Sondos Al-Nakhala) présente au Mucem son projet “SAHAB. Musée des nuages de Gaza”, un musée en réalité virtuelle, sur « le cloud », à l’air libre, pour un territoire sous embargo. Afin d’en retracer son patrimoine et son art, et d’en imaginer son histoire au futur, ce projet en devenir est mis en dialogue avec des créations artistiques et muséales qui utilisent la grammaire des « possibles » pour construire un discours critique du présent. (suite…)

Journée d’étude. Sandrine Musso : une vie entre recherche et engagement dans le champ du VIH/sida, Marseille, 6 avril 2022

Journée d’étude. Sandrine Musso : une vie entre recherche et engagement dans le champ du VIH/sida, Marseille, 6 avril 2022

Sandrine Musso, anthropologue de la santé et co-commissaire de l’exposition « VIH/sida : l’épidémie n’est pas finie ! », nous a quitté.es quatre mois avant la concrétisation de ce dernier projet collaboratif et son ouverture au public le 15 décembre 2021. C’est autour de son parcours, de ses luttes et de ses rencontres que se réuniront proches, militants associatifs, étudiants et collègues qui souhaitent lui rendre hommage.
Journée organisée par le commissariat et le comité de suivi de l’exposition « VIH/sida : l’épidémie n’est pas finie ! », le Laboratoire de sciences sociales appliquées (LaSSA) et le Groupe organisateur de la thérapie (GOT), avec le soutien du LPED et du Centre Norbert Elias.
Les interventions, concises, viseront à ouvrir le dialogue avec la salle. Toute personne pourra prendre la parole quand elle le souhaite.

Entrée libre sur inscription (obligatoire) : mucemlab@mucem.org
Mucem, Auditorium
Mercredi 6 avril 2022 de 9h00 à 17h30

(suite…)

AAC « Restituer le verbe. Ce que l’art fait à l’édition »

AAC « Restituer le verbe. Ce que l’art fait à l’édition »

Appel à contributions pour l’objet éditorial « Restituer le verbe. Ce que l’art fait à l’édition » qui fait suite aux journées d’étude « Ce que le langage fait à l’art » (11-27 février 2021).
Les contributions pourront prendre toutes les formes possibles (graphiques, plastiques, visuelles, textuelles, etc.) dans la mesure où celles-ci restent éditables. Cet appel est spécialement adressé aux étudiant·es (doctorant·es ou masterant·es). La date butoir d’envoi des propositions est fixée au 1er mai 2022. (suite…)

Journées d’étude. Pratiques sensibles. De l’enquête à la diffusion, Liège, 29-30 mars 2022

Journées d’étude. Pratiques sensibles. De l’enquête à la diffusion, Liège, 29-30 mars 2022

“Pratiques sensibles. De l’enquête à la diffusion”, journées d’étude organisées par le Laboratoire d’Anthropologie Sociale et Culturelle (LASC) et le Laboratoire d’étude sur les médias et la médiation (LEMME) de l’Université de Liège, 29-30 mars 2022.

La question du sensible est manifestement dans l’air du temps dans les recherches en sciences humaines et sociales, a fortiori lorsque celles-ci intègrent une forte démarche de terrain. Ces approches demeurent toutefois marginales, et il convient de s’interroger sur ce que l’on entend, finalement, lorsqu’on souhaite faire du sensible —terme foncièrement polysémique (Laplantine, 2005)— un outil de recherche et de réflexion. En l’appréhendant avant tout comme une dimension qui, dans certaines enquêtes ethnographiques, s’impose tout au long du processus de recherche ou de manière plus manifeste à l’un ou l’autre moment (collecte de données, analyse, restitution), nous nous interrogerons sur les manières possibles de s’en saisir et de la rendre saisissable à d’autres. Pensées comme un espace de réflexion et d’expérimentation, ces journées s’articuleront ainsi autour de deux axes : rendre compte du sensible et des manières sensibles de rendre compte, avec pour perspective d’inviter les jeunes chercheur.e.s et étudiant.e.s à (re)découvrir le rôle des émotions et sensations dans leurs travaux, ainsi qu’à explorer les manières alternatives d’enquêter et de diffuser la recherche, au croisement des disciplines.

(suite…)

Journées d’étude. Exposer, s’exposer, être exposé aux pesticides au prisme des SHS, Pessac, 17-18 mars 2022

Journées d’étude. Exposer, s’exposer, être exposé aux pesticides au prisme des SHS, Pessac, 17-18 mars 2022

Le réseau SHS/Pesticides a été en février 2020 pour mieux connaître et faire connaître la recherche en sciences humaines et sociales sur les pesticides. Il organise aujourd’hui ses troisièmes journées d’étude, « Exposer, s’exposer, être exposé aux pesticides. L’exposition au prisme des sciences humaines et sociales », qui auront lieu les 17 et 18 mars 2022 à Bordeaux (Cap Métiers, Pessac) et porteront sur le thème de l’exposition. (suite…)