Journées d’étude « Rationaliser les marchés du médicament ? », Marseille, 30-31 mars 2020

Journées d’étude « Rationaliser les marchés du médicament ? », Marseille, 30-31 mars 2020

[COVID19 / Evénement reporté]

Rationaliser les marchés du médicament ? Tensions historiques et mise en perspective sur la marchandise, La Vieille Charité, Marseille, 30-31 mars 2020.
Des journées d’étude organisées par Carine Baxerres (IRD/MERIT/LPED), Maurice Cassier (CNRS/CERMES3), Sandrine Musso (AMU/Centre Norbert Elias), Mathieu Quet (IRD/CEPED), Christelle Rabier (EHESS/CERMES3).
(suite…)

Journées d’étude interdisciplinaires « Le rapport à la submersion des sociétés littorales », Avignon, 26-27 mars 2020

Journées d’étude interdisciplinaires « Le rapport à la submersion des sociétés littorales », Avignon, 26-27 mars 2020

[COVID19 / Evénement reporté]

Les journées d’étude interdisciplinaires « Le rapport à la submersion des sociétés littorales », qui auront lieu à Avignon du 26 au 27 mars 2020, sont organisées par Stéphane Durand (Centre Norbert Elias/Avignon Université) dans le cadre des activités du Groupement d’Intérêt Scientifique « Histoire et sciences de la mer ».

Avignon Université, Campus Hannah Arendt (74, rue Louis Pasteur, Avignon), salle 2E04.
Les journées sont ouvertes à tous sans inscription dans la limite des places disponibles.
(suite…)

L’objet « pesticides » en sciences humaines et sociales, 5-6 février 2020, Marseille

L’objet « pesticides » en sciences humaines et sociales, 5-6 février 2020, Marseille

L’objet « pesticides » en sciences humaines et sociales. Quels savoirs pour quelle transition écologique ? Journées d’études – 5 et 6 février 2020 – Centre Norbert Elias, La Vieille Charité, 13002 Marseille

Depuis la fin de la seconde Guerre mondiale, les pesticides sont devenus la pierre angulaire d’un modèle agricole basé sur l’utilisation croissante d’intrants issus de la chimie. Longtemps considérées comme une avancée révolutionnaire pour protéger les cultures, améliorer les rendements agricoles et répondre aux besoins alimentaires d’une population mondiale grandissante, ces substances se sont progressivement diffusées aux quatre coins du monde. Cependant, avec les alertes de plus en plus fréquentes concernant leurs effets incontrôlés (épuisement des sols, perte de la biodiversité, résistances aux molécules nécessitant des achats croissants de pesticides, affaiblissement de la santé humaine, animale et environnementale), l’usage de ces substances et leur pertinence sont corrélativement remis en question. Les modes de production agricole et de consommation alimentaire sont dès lors réinterrogés par les acteurs sociaux, économiques et/ou politiques, dans des formes et à des degrés variables. Dans les récits de ce début du 21e siècle, la question des « alternatives » est posée pour penser un modèle plus durable, moins polluant et moins anthropocénique, c’est-à-dire moins centré sur l’homme et plus respectueux de l’environnement. (suite…)

Foot, musée, patrimoine : du club aux supporters de l’OM, Avignon, 22 janvier 2020

Foot, musée, patrimoine : du club aux supporters de l’OM, Avignon, 22 janvier 2020

Cette journée d’étude est conçue en préparation d’un projet pédagogique organisé avec les étudiants de Master 1 du Master Culture & Communication, parcours Médiations, Musées, Patrimoines. À l’occasion de ce projet, les étudiants vont travailler sur la refonte du parcours actuel de l’OM Tour au sein du stade Orange Vélodrome à Marseille, en collaboration avec l’équipe de l’OM (Pierre Sarfaty, Thierry Agnello). Cette journée d’étude vise donc à poser les bases scientifiques du projet et acculturer les étudiants tant à l’histoire de l’OM, avec un intérêt particulier pour les liens ténus entre le club et ses supporters, qu’aux problématiques liées à l’exposition du football (discours, objets, scénographie).
La journée d’étude est organisée par Julie Deramond, Marion Fontaine et Éric Triquet (Centre Norbert Elias/Avignon Université). (suite…)

Les chemins du hasard. L’aléatoire et le variable dans l’art du XXe siècle, Marseille, 12 février 2020

Les chemins du hasard. L’aléatoire et le variable dans l’art du XXe siècle, Marseille, 12 février 2020

Faire éclater le système bien ordonné des catégories esthétiques et des pratiques artistiques passe, au XXe siècle, par l’introduction du hasard dans la démarche créatrice. Déjouer le « dessein » et rapprocher l’œuvre de la nature, programmer l’accident, suivre le flux des apparences et l’errance des corps : cette journée d’étude s’attache à analyser quelques-uns des moments cruciaux qui voient le surgissement de formes nouvelles au XXe siècle, ces « réussites hasardeuses » (Roger Caillois) qui annulent tout déterminisme despotique.

(suite…)