Séminaire. De Tanger à Cape Town, pratiques de recherche et dialogue entre disciplines, 2022

Séminaire. De Tanger à Cape Town, pratiques de recherche et dialogue entre disciplines, 2022

Le principe du séminaire est de faire intervenir au moins deux chercheur.es sur leurs pratiques de recherches. Une occasion d’exposer des méthodes d’enquêtes, de terrain, de recherche, d’écriture, de retours d’expérience, des objets d’analyse et des productions de savoirs. Les objectifs sont de montrer comment les concepts produits par nos études sur les mondes africains et les diasporas s’actualisent en fonction des reconfigurations des sociétés, comment les méthodologies doivent s’adapter en fonction des terrains et comment le fait de renouveler les approches contribue à d’autres intelligibilités.
Le séminaire s’appuie sur des recherches passées, récentes ou en cours, et offre une opportunité à la réflexivité en parlant d’itinéraires personnels, en n’omettant pas les difficultés, les pièges, les culs-de-sac auxquels l’ensemble des chercheur.es sont inévitablement confrontés et conduits à s’adapter aux terrains, aux méthodes et pratiques, et de quelle manière le renouvellement des approches contribue à d’autres intelligibilités des situations africaines dans le temps et dans l’espace.
Chaque séance de trois heures est consacrée à l’exposé de deux invités disciplinairement différents, mais dont les travaux peuvent résonner entre eux d’une façon ou d’une autre (terrain similaire, méthodologie, problématique, etc.), suivi d’un débat entre tous les participants et s’adresse aux étudiants de master et de doctorat travaillant ou non sur le continent.

Coordination scientifique
Charles Grémont (LPED/IRD), Céline Lesourd (CNE/CNRS), Hervé Pennec (IMAf), Cécile Van den Avenne (IMAf).

Programme

Séance introductive
6 janvier  | 15h-18h
Avec Charles Grémont (LPED), Céline Lesourd (CNE), Hervé Pennec (IMAf), Cécile Van den Avenne (IMAf)
Exceptionnellement à la Vieille Charité, salle A, Marseille

Séance 2
3 février | 15h-18h
Vincent Bonnecase (historien – IMAF-Aubervilliers)
Le paradigme de « la violence » au Sahel. Entre attendus politiques, programmes scientifiques et préoccupations quotidiennes
Marine Poirier (politiste – IREMAM)
Pourquoi et comment enquêter sur le Yémen en guerre sans aller au Yémen ?
Aix-Marseille Université, Campus Saint-Charles, salle des voûtes, Marseille

Séance 3
10 mars | 15h-18h
Perrine Lachenal (anthropologue – CNE)
Ce que les oiseaux ont à nous dire. Enquêter sur les canaris et les hommes en Tunisie
Jeff Mauffrey (écologue – LPED)
Du sauvage au domestique : questionner le processus de domestication pour éclairer les termes de l’interaction humain- animal
Aix-Marseille Université, Campus Saint-Charles, salle des voûtes, Marseille

Séance 4
7 avril | 15h-18h
Romain Tiquet (historien – IMAF Aix)
« Pourquoi travailles tu sur ce sujet, ça a déjà été fait ». Entre angoisses de « jeune chercheur » et construction de l’objet (histoire du travail contraint au Sénégal)
Christine Demmer (anthropologue – CNE)
Quand les ennemis politiques des enquêtés sont vos hôtes : handicap ou atout ? Travailler à Canala (Nouvelle-Calédonie)
Aix-Marseille Université, Campus Saint-Charles, salle des voûtes, Marseille

Séance 5
5 mai | 15h-18h
Vincent Geisser (politiste – IREMAM)
Ethnographe malgré lui : comment le sociologue choisit de « s’encliquer » dans un groupe de dissidents pour contourner la surveillance d’État (expériences d’enquêtes en Tunisie 1996-2011)
Célia Lamblin (sociologue – LPED/GDRV)
Les sociologues de l’Empire : négocier son entrée dans l’espace panafricaniste dakarois
Aix-Marseille Université, Campus Saint-Charles, salle des voûtes, Marseille

Séance 6
9 juin | 15h-18h
Claire Bénit (géographe / urbaniste – MESOPOLHIS )
Écrire et restituer aux acteurs les conflits d’usage racialisés dans les espaces verts du Johannesburg post-apartheid – trois textes plus un fantôme (2015-2018)
Muriel Champy (anthropologue IMAF – Aix)
Comprendre et restituer les trajectoires de jeunes vivant dans la rue à Ouagadougou : usages et mésusages de l’entretien biographique
Aix-Marseille Université, Campus Saint-Charles, salle des voûtes, Marseille

 

Séminaire inter-laboratoire d’anthropologie Aix-Marseille. “Repenser le voyage”, 28 janv. et 1er avr. 2022

Cette année, le séminaire inter-laboratoire d’anthropologie Aix-Marseille (SILAAM) porte sur le thème « Rendez-vous en terrain connu : repenser le voyage en anthropologie ? ». Il se déroulera sur deux journées, le 28 janvier et le 1er avril 20022.

L’objectif de ce séminaire est de se questionner sur les fondements épistémologiques et méthodologiques de l’anthropologie. Il s’agira de repenser la place du voyage (physique, intellectuel, virtuel) dans la recherche et dans la pratique ethnographique, et les perspectives d’évolution d’une discipline qui s’est historiquement construite dans un rapport ambigu aux altérités et au déplacement. Le séminaire vise également à réfléchir à de nouvelles pratiques ethnographiques et au développement d’autres méthodologies en anthropologie, qui conditionnent également les modalités de diffusion de la recherche. (suite…)

Atelier. De pannes et de réparations, 2021-2022

Atelier. De pannes et de réparations, 2021-2022

On peut parler de processus de la recherche dans des termes balisés : définition d’une problématique, délimitation d’un terrain d’enquête, recueil, exploitation et élaboration des données, transformation par l’écriture, diffusion… ou en termes de machinerie et de techniques, sollicitant de la sorte un vocabulaire issu de la mécanique et du bricolage. La recherche à toutes ses étapes a besoin de carburant, d’huile dans les rouages, d’antirouille, de pièces de rechange et donc de services après- vente… et, en cas de panne, de réparation. (suite…)

Séminaire. Mobilités et appartenances, 2022

La mobilité, dans ses différentes formes, est un élément constitutif des sociétés contemporaines, à la fois vecteur et résultat de changements sociaux majeurs. Migrations, circulations professionnelles, exiles, diasporas, retours : le terme mobilité couvre un vaste éventail de formes de déplacement, différents rapports au temps et à l’espace. Ce séminaire analysera les enjeux épistémologiques des mobilités et des appartenances qui les accompagnent, à partir de réflexions ancrées dans des enquêtes de terrain. (suite…)

Séminaire. Frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé, 2021-2022

Séminaire. Frontières, temporalités, matérialités au prisme de la santé, 2021-2022

Depuis quatre ans, nous organisions ce séminaire avec Sandrine Musso. Le programme de cette année, nous l’avons construit tous les cinq. Elle était à l’origine de ce séminaire qu’elle décrivait comme un espace unique dans le milieu académique marseillais : un lieu où chercheur.e.s, étudiant.e.s, acteurs associatifs, professionnel.le.s du champ médico-social pouvaient se rencontrer et échanger ; un lieu ouvert au monde tout en étant ancré dans les réalités de Marseille et plus largement de la région PACA. Nous souhaitons maintenir cet espace et continuer ainsi à faire vivre la manière dont Sandrine concevait sa discipline : une anthropologie engagée, au service du collectif, pour mieux comprendre et agir sur nos sociétés. (suite…)