Charles Bosvieux-Onyekwelu & Véronique Mottier (dir.) – Genre, droit et politique

Le genre et le droit sont deux opérateurs extrêmement puissants de construction du monde social. Ce livre documente leur entrelacement en présentant des recherches novatrices sur l’encadrement politico-légal des questions liées à la différence des sexes. Au-delà de l’introduction du concept de « genre » dans le droit positif français à l’occasion du vote de la loi « Égalité et citoyenneté » en 2016, il s’attaque à des questions brûlantes (violences sexuelles, féminicide, intersectionnalité, dépassement de la binarité sexuée) en France comme à l’étranger. (suite…)

Jean-Luc Bonniol, Elodie Grossi, Simeng Wang – Race et biologie

Parution, en accès ouvert, du n°20 des Cahiers de l’URMIS, “Race et biologie”, coordonné par Jean-Luc Bonniol, Élodie Grossi et Simeng Wang : https://journals.openedition.org/urmis/2274

Ce numéro thématique vient inaugurer une nouvelle série “Appartenances et altérités” dont l’objectif est de publier des analyses théoriques et des travaux de recherche empiriques qui questionnent les attributions d’altérité et les revendications d’appartenance en termes de race, d’ethnicité et de nationalité.

Cette livraison fera l’objet d’une présentation publique le 9 décembre 2021 de 14h à 17h à l’Université de Paris et en visioconférence.
Identifiant Zoom :
https://u-paris.zoom.us/j/86715215578?pwd=OHhKN05BMFBZQWRTeTNHdURqVEpTUT09
ID de réunion : 867 1521 5578
Code secret : 590805

 

Simon Le Roulley – Introduction à la sociologie d’Henri Lefebvre

Ce livre tente de synthétiser la pensée riche d’un auteur majeur qui a parcouru le XXe  siècle. Henri Lefebvre, maître ès dialectique, fut philosophe, sociologue, géographe, poète. Sa pensée, au carrefour des disciplines, peut paraître éparpillée. Il n’en est rien : elle est soutenue par une méthodologie précise, celle du matérialisme dialectique.  (suite…)

Xavier Badefort, Jean Boutier (dir.) – Une petite ville de France : Tulle années 1950

Profondément meurtrie par les événements sanglants du printemps et de l’été 1944, Tulle n’en connaît pas moins, dans les années 1950, un fort dynamisme, démographique, économique et social. Chef-lieu du département, elle est d’abord une ville administrative, abritant toutes les directions des nombreux services publics de l’État. A côté de cette « étatisation » de la ville, le caractère ouvrier de Tulle traduit une autre facette de son identité, celle qui se lit, par-delà la « ville dans la ville » qu’est sa manufacture d’armes, dans un tissu industriel riche et diversifié. Étroitement liée au monde rural qui l’environne, elle connaît une vie sociale intense, tant culturelle que sportive, portée par la verve et l’inventivité truculentes de ses habitants. Nourri par les témoignages de ceux qui ont vécu ces années, ce recueil d’études décrit la vie d’une petite préfecture de nos départements ruraux qui cherche, dans ces temps d’avenir radieux, à afficher ce qui lui propre et dont elle est si fière. (suite…)

Axelle Djama – Naissance et fonctionnement de la police au Somaliland

Après la chute du général somalien Siyaad Barre, en 1991, les dirigeants du Somali National Movement (SNM) déclarent l’indépendance du Somaliland. Trente ans plus tard, la République autoproclamée n’est officiellement reconnue par aucun autre État. Pourtant, sa stabilité contraste avec le reste de la Somalie qui fait face au groupe islamiste al-shabaab. Comment expliquer que ce territoire marginalisé soit parvenu à instaurer une administration fonctionnelle et une paix durable après la guerre civile ? Axelle Djama analyse la genèse et le fonctionnement d’une institution régalienne (la police) à partir d’une étude socio-historique et de l’observation des pratiques quotidiennes dans un commissariat de Hargeisa, la capitale. (suite…)