Mélissa Blanchard

Anthropologie
Chargée de recherche, CNRS
melissa.blanchard@univ-amu.fr
HAL : melissa-blanchard
ORCID : 0000-0002-8061-3629

Melissa Blanchard est anthropologue. Elle a réalisé une thèse sur les migrantes sénégalaises commerçantes à Marseille, un sujet sur lequel elle a continué à enquêter pendant plusieurs années après sa thèse et qui a donné lieu à la publication de l’ouvrage Travail, sexualité et migration : les commerçantes sénégalaises à Marseille. Avant d’être recrutée au CNRS elle a réalisé trois post-doctorats et a participé à plusieurs projets de recherche. Au cours de ces travaux elle a mené une réflexion croisée sur les thèmes de la migration féminine, de l’entreprise migrante et du retour, tout en interrogeant les notions mêmes de mobilité et de migration.
Elle a gagné de nombreuses bourses d’études, dont une Marie Sklodowska Curie Individual Fellowship, auprès du Dipartimento di Culture, Politiche e Società de l’Université de Turin (Italie) pour un projet intitulé : «  The return of the heirs », à laquelle elle a dû renoncé suite à son recrutement au CNRS.
Son projet de recherche actuel porte sur les usages du droit et sur la mobilité dite de retour des descendants d’émigrés européens en provenance d’Amérique latine, dans quatre régions d’Europe.
Depuis 2019, elle est chercheure au Centre Norbert Elias. Elle est également chercheure associée à l’Idemec et à l’Urmis.

Thématiques de recherche : anthropologie de la mobilité, anthropologie des migrations, anthropologie politique, anthropologie du genre, nation et nationalité, citoyenneté, retour.

 

Parcours professionnel

Formation

 

2008
Les chemins de l’autonomie. Migrantes sénégalaises à Marseille
Doctorat d’Anthropologie de l’Università di Modena e Reggio Emilia, en cotutelle avec l’Université de Provence, Aix-Marseille I. Directeurs M. Michel Peraldi Socio-Anthropologue (LAMES, UMR 7305) et Prof. Fabio Viti, Anthropologue (Università di Modena e Reggio Emilia).

2003
Diplôme d’Études Approfondies (DEA) en Anthropologie,
de l’Université de Provence, Aix-Marseille I. Directeur Prof. Bruno Martinelli, Anthropologue (CEMAf-Aix, UMR 8171). Mémoire « Femmes et migrantes : une affirmation silencieuse ».

2002
Maîtrise (Laurea) en Anthropologie Sociale.
Université de Sienne (Italie). Directeur Prof. Luciano Li Causi. Mémoire « Da studenti a migranti : analisi di una comunità senegalese nel sud della Francia » (trad. D’étudiants à migrants : analyse d’une communauté sénégalaise dans le Sud de la France).

 

Bourses et financements

 

2019
Marie Sklodowska Curie Individual Fellowship, Dipartimento di Culture, Politiche e Società, Université de Turin (Italie) (25 mai 2019 – 24 mai 2021). Projet intitulé : «  The return of the heirs » (déclinée suite à la réussite au concours CNRS CRCN)

2013-2014
Bourse Post-doctorat F. Braudel, International Fellowship for Experienced Researchers, Fondation Maison des Sciences de l’Homme (FR) et action Marie Curie (EU)

2009-2010
Allocation de Recherche post-doctorale du Ministère de l’Education Italien et de la Fondazione Cassa di Risparmio Trento e Rovereto (post-doc Università di Trento)

2008-2009
Allocation de Recherche post-doctorale du Ministère de l’Éducation Italien et de la Fondation Cassa di Risparmio di Modena e Reggio Emilia (post-doc Università di Modena e Reggio Emilia)

2003-2007
Allocation de Recherche doctorale de la Région PACA (thèse)

2000-2001
Bourse Erasmus de l’Union Européenne pour la mobilité européenne

 

Rattachement scientifiques

 

2013-2014
Post-doctorat Fernand Braudel International Fellowship for Experienced Researchers, Fondation Maison des Sciences de l’Homme et action Marie Curie action / Aix-Marseille Université – LabexMed
, Institut d’ethnologie méditerranéenne, européenne et comparative (Idemec- UMR 7307), Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH), Aix-en-Provence. Projet intitulé « Circulation des femmes et création d’entreprise dans la zone euro-méditerranéenne : nouvelles connections économiques, culturelles et sociales ».

2010-2012
Post-doctorat à l’Università di Trento
, Italie, Centre SMMS (Scenari Migratori e Mutamento Sociale) du Département de Sociologie et Recherche Sociale. Bourse Post-Doc Fondazione Caritro. Projet de recherche intitulé : « Femmes étrangères et travail autonome dans la région du Trentin ». Directeur : Prof. Giuseppe Sciortino.

2008-2009
Post-doctorat à l’Università di Modena e Reggio Emilia
, Italie, Département des Sciences du Langage et de la Culture (Anthropologie). Projet de recherche intitulé « Migration, travail et droits : analyse anthropologique du profil social des nouveaux migrants méridionaux dans la ville et dans le marché du travail de Modène ». Directeur : Prof. Fabio Viti.

 

Projet(s) de recherche en cours

Son projet de recherche actuel est intitulé Hériter du droit au retour. Parenté, appartenance et mobilités entre Europe et Amérique latine. Il vise à mener une analyse comparative et multi-générationnelle des usages du droit et de la mobilité dite de retour des descendants d’émigrés européens en provenance d’Amérique latine, dans quatre régions d’Europe, situées en Italie, Espagne, Croatie et Pologne. Héritant d’un statut juridique privilégié grâce au droit du sang, qui contribue à représenter les liens de nationalité comme relevant d’une évidence naturelle, ces migrants « reviennent » dans différents pays d’Europe en tant que nationaux. Ces cadres juridiques engendrent des migrations massives, comptant plusieurs millions de personnes. Pourtant, ces migrations restent socialement invisibles car elles jouissent d’une légitimité juridique a priori. De ce fait, elles constituent également un angle aveugle de la recherche.

Alors que, sous l’essor de l’extrême droite, l’Europe subit un processus de racialisation, ce projet de recherche interroge les mécanismes d’identification et de différenciation se réclamant du biologique et du culturel qui président au « retour des héritiers », tout en déconstruisant la notion même de retour. Croisant anthropologie de la parenté, anthropologie juridique et anthropologie politique autour du nœud de l’héritage (juridique, familial, biologique), il jette la lumière sur un angle aveugle des migrations et propose de repenser la fabrique de l’appartenance bien au-delà des frontières de l’Europe.

 

Enseignement

 

2015
Chargée du cours « Anthropologie de l’entreprise »
, Aix-Marseille Université, Département d’Anthropologie. Cours Magistral, 9 heures (≈13,5h TD), niveau L3 et M1, 20 étudiants.

2015
Chargée du cours « Métiers de l’Anthropologie »
, Aix-Marseille Université, Département d’Anthropologie. Cours Magistral, 2 heures (≈3h TD), niveau M1, 80 étudiants.

2014
Chargée du cours « Histoire et Anthropologie de la parenté »
, Aix-Marseille Université, cours partagé par les Départements d’Anthropologie et d’Histoire. Cours Magistral, 9 heures (≈13,5h TD), 3h/semaine, niveau L3 et M1, 25 étudiants.

2009
Chargée du cours « Histoire des théories anthropologiques »,
Università di Modena e Reggio Emilia (Italie), Département d’Anthropologie et Histoire du Monde Contemporain. Cours Magistral, 30 heures (≈ 45h TD), 2h/semaine, niveau L3 et M1, 35 étudiants.

2006
Chargée du cours « Anthropologie des Migrations
 » Università di Modena e Reggio Emilia (Italie), Département d’Anthropologie et Histoire du Monde Contemporain. Cours Magistral, 30 heures (≈ 45h TD), 2h/semaine, niveau M1 et M2, 20 étudiants.

 

Publications

Ouvrages

Travail, sexualité et migration : les commerçantes sénégalaises à Marseille, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2018, 152 p. (ISBN: 9791032001813)

Direction d’ouvrage

(avec Dionigi Albera), Pellegrini del nuovo millennio. Aspetti economici e politici delle mobilità religiose, Messina, Mesogea, 2015, 295 p. (ISBN 978-88-469-2144-4)

Contributions à des ouvrages collectifs

« Usages du droit au retour dans l’Italie du Nord-Est : entre nouvelles migrations et transmission familiale » in Fillod-Chabaud A. et Odasso L. (éd), Faire et défaire les liens familiaux. Usages et pratiques en contexte migratoire, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2020

« Migrations de retour et reconfigurations socio-économiques dans la montagne méditerranéenne » in Brogini A., Ghazali M. et Potot, S. (éd), Mobilités en Méditerranée. Quotidiens, contrôles, assistances (XVIe-XXIe s.), Paris, Bouchène, 2020

« Italianness, flexible citizenship and belonging: unraveling paths of emigrants’ descendants “return” in North Eastern Italy» in Mourlane S., Regnard C., Brice C. et Martini M. (éd) Carrying Italy in their Suitcases: Migration, Circulations and Italianness (19th-21st), New York, Fordham University Press, 2020 (sous presse)

« Portrait d’une femme engagée : émotions et affirmation sociale dans la carrière militante d’une migrante sénégalaise » in Rosati-Marzetti C. et Gallenga G. (éd), Engagez-vous, rengagez-vous… Une anthropologie des émotions et de l’engagement, Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2020 (accepté)

(avec Dionigi Albera) « Introduzione. L’economia politica dei pellegrinaggi » in Albera, D. et Blanchard M. (éd.) Pellegrini del nuovo millennio, Messina, Mesogea, 2015, pp. 5-30

« ‘Aspettando il marabut’: attese e conflitti nella mobilità religiosa delle donne muridi in Italia », in Albera, D. et Blanchard M. (éd.) Pellegrini del nuovo millennio, Messina, Mesogea, 2015, pp. 113-138

« Circulation de savoirs entre Europe et Afrique: les enjeux de la reconnaissance », in Moity Maizi P. (éd.) Savoirs et reconnaissance dans les sociétés africaines, Paris, Karthala, 2015, pp.161-180

(avec Eleonora Castagnone) « Becoming Laoban [Boss]: Questioning The Peculiarity Of Professional Trajectories And Strategies Of Chinese Migrant Entrepreneurs » in Baldassar L., Johanson G., McAuliffe N., Bressan M. (ed.) Chinese Migration to Europe: Prato, Italy and beyond, Basingstoke, Palgrave Macmillan, 2015, pp. 269-286

« Reconstructions identitaires et usage des NTIC dans la diaspora sénégalaise : de l’internationalisation religieuse à l’e-commerce », in Cogo D., ElHajji M. et Huertas A. (éd.) Diasporas, technologies de la communication et identités transnationales, Barcelone, InCom-UAB (Instituto de la Comunicación-Universidad Autónoma de Barcelona), 2012. Url : http://incom.uab.cat/diasporas/fra/index.html

« Oltre il lavoro di cura. Migranti romene e imprenditoria in Trentino», in Ambrosini, M., Boccagni, P. et Piovesan, S. (éd.) L’immigrazione in Trentino. Rapporto annuale 2011, Trento, Provincia autonoma di Trento, 2012, pp. 131-150

« L’imprenditoria cinese a Torino», in FIERI, Diventare Laoban. Lavoro autonomo, percorsi imprenditoriali e progetti migratori dei cinesi in Italia e a Torino, FIERI-Camera di Commercio di Torino, 2011, pp. 51-118 et 141-205

« Fare mercato a Torino : l’inserimento degli stranieri nel commercio ambulante », in FIERI, L’integrazione in piazza: commercianti stranieri e clientela multietnica nei mercati urbani,  FIERI-Camera di Commercio di Torino, 2010, pp. 75-159

« Choisir sa carrière? Migration et esprit d’entreprise des femmes sénégalaises à Marseille », in Gavray C. (éd.), Femmes et Mobilités, Marcinelle, Cortext, 2008, pp. 433-454

« Percorsi socio-professionali delle commercianti senegalesi di Marsiglia, tra strategie individuali e iscrizioni comunitarie », in Viti F. (éd.), Antropologia dei rapporti di dipendenza personale, (“Laboratorio di Etnologia”/1), Modena, Il Fiorino, 2006, pp. 131-160

Articles

« Citoyenneté européenne, nationalité italienne et « mythe institutionnel » du retour : le cas des Argentins et Chiliens descendants d’émigrés italiens » in Burguière A. et. Heintz M. (éd.), special issue « Europe 27: la fabrication de la citoyenneté européenne», Ethnologie Française, 2020, vol 3 (179), 545-558

« Ethnographie d’une mobilisation pour l’eau bien commun dans les Alpes italiennes : entre ethnicité, tradition et altermondialisme », in Gallenga G. et Hervé C. (éd.), special issue « Les services publics, le commun au prisme de l’État », Anthropologie et sociétés, 2019, vol 43 (2), 23-46

« Juggling with moving sexual norms: Senegalese women’s attempts to make their way through migration», in Sciortino G. et Cvajner M. (éd.) special issue “Sexuality and Migration”, Migration Letters, 2019, vol 16 (4), 481-490

« Observing the multiple intersections of mobilities through return migration in the Alps », in Heil T., Priori A., Riccio B. et Schwartz I. (éd), special issue « Mobilities –ethnographically connected », New Diversities, 2017, vol 19 (3), 75-87

(avec Francesca Sirna), « Migrations de retour dans les Alpes italiennes : mobilités, « cittadinanza » et sentiment d’appartenance », Revue Européenne des Migrations Internationales, 2017, vol 33 (2-3), pp. 301-322

« Sending money or purchasing provisions? Senegalese migrants’ attempts to negotiate a space for autonomy in long-distance family relations », in Journal des africanistes, 2014, vol 84 (1), pp. 40-58

« Rethinking family relations through the allocation of emigration’s resources: Senegalese migrants’ use of e-commerce», in Boccagni, P. et Decimo, F. (éd.) special issue “Mapping Social Remittances”, Migration Letters, 2013, vol. 10-1, pp. 47-56

« Regard communautaire sur le parcours social et la sexualité des femmes sénégalaises « solitaires » à Marseille », SociologieS [En ligne], dossier “Amours transi(t)s. Transactions sexuelles au prisme de la migration” mis en ligne le 27 janvier 2012, URL : http://sociologies.revues.org/3863

« Entre logiques de redistribution et volonté d’entreprendre : les relations complexes des migrantes sénégalaises avec leurs familles d’origine », in Revue Européenne des Migrations Internationales, 2011, vol. 27-2, pp. 139-159

« Fare mercato a Torino: carriere professionali e pratiche quotidiane degli ambulanti stranieri nei mercati rionali», in Mondi Migranti, n. 2, 2011, pp. 75-99

« Le ricerche sugli immigrati in Francia: dal “lavoratore ospite” al commerciante à la valise », in Studi Emigrazione, n. 173, 2009, pp. 179-195

« Donne Senegalesi in Italia: migranti muridi tra iniziativa femminile e controllo della confraternita », in Sciortino G. et Colombo A. (éd.), Stranieri in Italia. Trent’anni dopo, Bologna, Il Mulino, 2008, pp. 147-176

« Migrantes sénégalaises « en solitaire » à Marseille. Des statuts ambigus entre marginalité et quête de reconnaissance », in Diasporas, Histoire et sociétés. n.11, 2007, pp. 111-122

Actes de colloque

« Négociations et conflits autour de la place des émigrés dans leur famille d’origine : le cas des femmes sénégalaises immigrées à Marseille », in Actes du Colloque International Chaire Quetelet 2008 – Migrations Internationales Sud-Nord, https://www.uclouvain.be/259835.html

« Quelles perspectives d’individualisation pour les commerçantes sénégalaises de Marseille? », in Actes du Colloque International Mobilités au féminin, Atelier n. 3: Mobilités et circulations commerciales, Tanger, 2005, http://www.mmsh.univ-aix.fr/lames/TextSessions.html, pp. 13-19

Recensions

Note de lecture de l’ouvrage Migrations, circulations, mobilités. Nouveaux enjeux épistémologiques et conceptuels à l’épreuve du terrain, de Ortar, N., Salzbrunn, M. et Stock, M. (éd.) , Aix-en-Provence : Presses Universitaires de Provence, 2018, in Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 36 (1), 2020, pp. 171-173