Philippe Hert

Enseignant-chercheur, Aix-Marseille Université

 

Sciences de l’information et de la communication
Anthropologie des sciences, science studies
Savoirs situés, savoirs du corps
Médiations des savoirs

 

Thématique CNE
Écologies et soins

 

philippe.hert@univ-amu.fr

 

Rattaché à l’École de Journalisme et de Communication de l’Université d’Aix-Marseille (EJCAM), mes recherches se situent entre les sciences de l’information et de la communication et les études de sciences (ou Science and Technology Studies, STS). Une première thématique de recherche porte sur les pratiques de médiations des savoirs. Après avoir mené des ethnographies de laboratoire et étudié les pratiques de communications dans les pratiques de recherche, et avoir analysé la vie numérique de collectifs de recherche, je me suis intéressé à la place du terrain de recherche dans la construction des savoirs en sciences sociales.

Je développe une seconde thématique à partir de ces travaux autour d’une une analyse sensible de la place du corps du chercheur dans la recherche et ses écritures.

Trois enquêtes m’ont permis d’approfondir cette question. D’une part, je me suis formé au clown tout en menant une analyse anthropologique de cet apprentissage sensible. Un second terrain m’a amené à suivre avec deux collègues durant un an les échanges téléphoniques au sein du centre d’appel d’urgence du SAMU 13 de Marseille, afin de comprendre les pratiques situées de communications en condition d’urgence, lorsque les corps sont à distance. Un troisième terrain m’a amené à suivre des apiculteurs dans le cadre d’un projet européen avec des généticiens de l’abeille, et m’a permis de participer à la construction d’un objet de recherche tout en saisissant progressivement les écarts entre recherche financée et enjeux du terrain.

Mes recherches actuelles portent sur une réflexivité forte dans la recherche, considérée non seulement comme une condition épistémique et méthodologique en sciences sociales, mais également comme un enjeu éditorial de l’écriture de la recherche, comme une pratique ordinaire de l’enquête de terrain en tant que situations de communications, et enfin comme une mise en œuvre de co-présences qui participent au partage des savoirs. A ce titre, je développe une approche pratique des enjeux de construction collective des savoirs à travers des formes de co-création et de co-écriture : d’une part, la réalisation d’émissions de radio avec les doctorants d’Aix-Marseille Université portant sur l’éthique de la recherche et la communication du chercheur (http://www.radiogrenouille.com/emission/profession-chercheur), d’autre part, la mise en place de formes participatives et citoyennes autour d’enjeux environnementaux, à partir du Théâtre de l’opprimé et la communication non violente, avec l’implication des étudiants de l’École de Journalisme et des étudiants du master médiations scientifiques d’AMU.

 

Principales publications

 

2021, « La crise est notre quotidien ». Comment l’urgence est-elle prise en compte au SAMU ? », Anthropologie & Santé, 22. Avec Dominique Grassineau.
URL : http://journals.openedition.org/anthropologiesante/9333

2021, « Tentatives de clôture d’une controverse scientifique au sein d’un laboratoire », Revue d’anthropologie des connaissances, 15-2. Avec Grégoire Molinatti.
URL: http://journals.openedition.org/rac/22194

2020, « Entre Anthropologie et communication, interroger l’intérieur des sciences », in Faury, Mélodie ; Le Marec, Joëlle (dir.), Le métier à penser. Tisser des textes avec Baudouin Jurdant, Éditions des archives contemporaines, Coll. « Études des sciences et Histoire des techniques », pp. 215-218. DOI : 10.17184/eac.30722019

2019, « Des relations aux savoirs, une perspective incarnée », Médiation & Information, n°48, pp 39-48.

2019, « La réflexivité du chercheur… et celle du clown », in Faury M., Paveau A.-M., Réflexivité(s), Editions Science et Bien Commun, Quebec. URL : https://scienceetbiencommun.pressbooks.pub/espacesreflexifs/chapter/1-2-la-reflexivite-du-chercheur-et-celle-du-clown-art-anthropologie-et-corps/

2017, « Apprendre à faire le clown », Techniques&Culture, n°62, pp. 30-47.

2014, « Chercheur sur le terrain d’enquête et clown en représentation: quelles homologies? Réflexions sur la réflexivité, l’empathie et l’humilité pragmatique du chercheur », in Quidu M., Favier-Ambrosini B. (dir.), Le corps du savant dans la recherche scientifique, Ed. ENS, pp. 201-218.

2014, « Le corps du savoir : qualifier le savoir incarné du terrain », Etudes de Communication, n°42, pp. 29-46.

2014, « Delphine Cézard, Les « nouveaux » clowns. Approche sociologique de l’identité, de la profession et de l’art du clown aujourd’hui », Lectures. URL : http://journals.openedition.org/lectures/15163

2012, « Pour une prise en compte du corps sensible dans la recherche de terrain : un savoir communicationnel », Questions de communication, n°22, pp. 251-272.

2012, « Quasi-oralité de l’écriture électronique et sentiment de communauté dans les débats scientifiques en ligne », in Breuil E., (ed.), Paroles, échanges, conversations et révolution numérique, Gallimard, coll. Folioplus, pp.135-136.

2008, « L’image comme analyseur de pratiques médiatiques dans le laboratoire de sciences », Communications et langages, n°157, septembre 2008, pp. 63-76.

2007, avec Davallon Jean, Tardy Cécile, « Entre aide et substitution : l’écriture des pratiques pédagogiques », pp. 107-139 in L’Écriture des médias informatisés : espaces de pratiques, sous la direction de Cécile Tardy & Yves Jeanneret. Paris : Hermès Sciences-Lavoisier (Coll. « Communication, médiation et construits sociaux »).

2007, avec Paul-Cavallier M., eds, Sciences et frontières : délimitations du savoir, objets et passages, E.M.E. collection « Echanges », 395 pages.

2007, « Introduction », in Hert, Paul-Cavallier, Sciences et frontières : délimitations du savoir, objets et passages, EME, pp. 5-21

2006, « Le terrain irréductible », Questions de Communication, n°8, pp. 121-134.

2006, « L’écriture en sciences comme prise sur le monde, une approche ethnosémiotique », Sciences de la société, n°67 pp. 113-130

2006, « Métamorphoses médiatiques dans l’enseignement en ligne. Ecriture des pratiques et médiations des savoirs », in Questionner les prtiques d’information et de communication : agir professionnel et agir social, SFSIC, pp. 239-336

2005, « Les métamorphoses de l’auctorialité dans l’enseignement en ligne. Outil informatique et écriture des pratiques d’apprentissage », in Pinède-Wojciechowski, N., Vieira, L., Enjeux et usages des TIC : aspects sociaux et culturels, Presses Universitaires de Bordeaux, pp. 237-248.

2003, avec Fleury-Vilatte, B., « introduction au numéro : Frontières disciplinaires », Questions de Communication, n°3, pp. 3-11.

2002, avec Meyer, V., « Questions (et stratégies) de communication : naissance d’une revue », in Place et enjeux des revues pour la recherche en infocom, SFSIC, pp. 120-126.

1999, « Internet comme dispositif hétérotopique », Hermes, n°25, Paris, CNRS Editions, pp. 93-110.

1999, « Quasi-oralité de l’écriture électronique et lien social : la construction du vraisemblable dans les communautés scientifiques », Réseaux, n°97, Paris, Hermes Science Publications, pp. 211-260.

1997, « Social Dynamics of an On-Line Scholarly Debate », The Information Society, Washington DC, Taylor & Francis, vol. 13, pp. 329-360.

1997, « Quelques usages des technologies de communication dans les sciences », in Actes du premier colloque international : penser les usages, ADERA/CEE/IREST, pp. 97-105.

1996, « Les arts de lire le réseau : un cas d’innovation technologique et ses usages dans les sciences », Réseaux, n°77, Paris, CNET, pp. 85-117.

1996, « Les usages profanes et scientifiques d’Internet », in C. Giordan, J.-L. Martinand et D. Raichvarg (eds.), Les sciences, les techniques et leurs publics, Actes des XVIIIe JIES, 1996, pp. 109-117.

1995, « Effets de forme autour d’un débat électronique », in N. Pinede, L. Veira (eds.), La communication de l’information scientifique et technique dans l’enseignement supérieur et la recherche, Paris, ADBS.

 

Rapports de recherche

2008, avec Bernard Françoise, Joule Robert-Vincent, Courbet Didier, Lagane Jean, Morizot Dominique, La communication engageante au service de l’éco-citoyenneté, Rapport final de recherche, ANR Programme Blanc.

2007, avec Le Marec Joëlle, Babou Igor, Belaen Florence, Cambon-Thomsen Anne, Images et sciences : approches comparatives de l’évolution de dispositifs sociaux complexes. Rapport final de recherche, ACI Terrains, techniques, théories, Ministère de la recherche,

2005, avec Davallon Jean, Tardy Cécile, « L’outil de scénarisation de formation OASIF : utopie pédagogique et ingénierie de projet », in Jeanneret Y., ed., Métamorphoses médiatiques pratiques d’écriture et médiation des savoirs. Rapport final de recherche, ACI Cognitique, CNRS/Ministère de la recherche, février.