Lucille Florenza

Doctorante (EHESS)

 

Anthropologie
Sociologie du travail
Pratiques agricoles et alimentaires
Territoire et environnement
Etudes de genre

 

Thématique CNE
Ecologies et soins

 

lucille.florenza@ehess.fr
ORCID

 

Doctorat

Thèse en anthropologie en préparation depuis 2019 sous la direction de Dorothée Dussy et Céline Lesourd.

Titre du projet de thèse
Cultiver les oliviers. Terres, travail et techniques de l’huile d’olive au Maroc et en Espagne, une lecture genrée.

Résumé
Cette recherche porte sur les acteurs et les actrices de l’oléiculture au Maroc et en Espagne. Elle interroge les manières dont ces personnes vivent les transformations de ce secteur et du monde rural, en analysant les techniques et les conditions de travail, ainsi que les modes de production et de consommation de l’huile d’olive, tout en étant particulièrement attentive aux dynamiques de genre.
Ces travaux visent à explorer l’articulation conjointe des questions de pratiques agricoles et alimentaires, de genre, et de rapport à son territoire/environnement.

 

Publications



2 documents

Articles dans une revue

  • Lucille Florenza. « Chacun a droit à sa part ». Une lecture genrée de la production et distribution des olives au sud du Maroc. L'Année du Maghreb, CNRS Éditions, 2021, Face au VIH/sida, pp.167-186. ⟨10.4000/anneemaghreb.8023⟩. ⟨hal-03309797⟩

Communications dans un congrès

  • Lucille Florenza. A table avec Lucille Florenza - M comme miel, O comme Olive : Une rencontre philoculinaire ludique et vivante avec une pro de l’alimentation. De la terre, ses récits et ses usages, Opera Mundi, Oct 2019, Jouques, France. ⟨hal-03309898⟩