Émilie Richard-Frève

Anthropologie
Docteure, EHESS
richardfreve.emilie@ehess.fr

 

Formation

2014-2020. EHESS, France
Doctorat en anthropologie. Recherches sur l’impact des politiques publiques sur la transformation du métier de berger ovin transhumant en région PACA. Lauréate d’une bourse du Fonds de Recherche du Québec Société et Culture (FRQSC) de 60000 dollars et du fonds de dotation de l’EHESS de 5000 euros. Directeur Philippe Lavigne-Delville et co-directeur Yvan Droz.
Plus d’infos

2010-2011. Université Aix-Marseille, France
Diplôme de Master 2 en anthropologie (deux années de maîtrise). Recherche sur le monde pastoral provençal ayant pour titre : «Les primes,ça fausse tout! : Une ethnologie du métier de berger en Provence ». Mention très bien.

2009-2011. Université de Sherbrooke, Québec
Étudiante en Master 1 en science politique (une année de maîtrise). Recherche sur l’évolution du paradigme politique agricole français de 1980 à nos jours. Lauréate d’une bourse d’études pour la mobilité des étudiants aux cycles supérieurs du gouvernement du Québec.

2007-2008. Université Babes-Bolyai et Marne-La-Vallée, Roumanie
Étudiante en Master 1 en Études Européennes Comparées (une année de maîtrise) sur les transformations des politiques agricoles roumaines post intégration à l’Union européenne. Lauréate d’une bourse d’études du gouvernement du Québec pour étudiants au deuxième cycle.

2002-2006. Université de Montréal, Québec
Diplôme de Baccalauréat (licence 1-2-3) en sciences politiques.

2003-2004. Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence, France
Diplôme d’un Certificat d’études politiques internationales. Lauréate d’une bourse d’études du gouvernement du Québec.

 

Publications

2017, Quand une bergère se fait anthropologue dans le milieu pastoral en Provence: comment conserver une double identité sur son terrain d’étude et son terrain d’appartenance ?, SociologieS, URL : https://sociologies.revues.org/

2015, Les fins des politiques publiques et la faim des moutons, « L’Alpage au pluriel – des éleveuses et éleveurs au présent des territoires alpins », sous la direction de Bruno Caraguel (Fédération des Alpages de l’Isère 38), Guillaume Lebaudy (Maison du berger de Champoléon 05) et Bruno Msika (Cardère Éditeur Lirac 30), pp.177-190.

2015, Transformation du métier de berger salarié en Provence : Rationalisation du travail, institutionnalisation et « passion » d’un métier-mode de vie, « L’Alpage au pluriel – des éleveuses et éleveurs au présent des territoires alpins », sous la direction de Bruno Caraguel (Fédération des Alpages de l’Isère 38), Guillaume Lebaudy (Maison du berger de Champoléon 05) et Bruno Msika (Cardère Éditeur), pp.103-122.

2012, « L’élevage ovin français : entre finalité domestique et mission de service public, la transformation du métier de berger en Provence », De la porosité des secteurs public et privé, Une anthropologie du service public en Méditerranée, sous la direction de Ghislaine Gallenga, Presse universitaire de Provence, pp.33-50.

2011, « Les primes ça fausse tout! : Une ethnologie du métier de berger en Provence », Master 2 d’Anthropologie, Université Aix-Marseille, sous la direction de Ghyslaine Gallenga, Mention très bien. 285p.

2010, « Le rôle des idées dans la formulation des politiques publiques », dans L’analyse des politiques publiques, sous la direction de Stéphane Paquin, Luc Bernier et Guy Lachapelle, Presses de l’Université de Montréal, pp.107-143.

 

Communications

2018, « Les transformations du métier des éleveurs transhumants en France », pour l’Institut de Hautes Études Internationales et du Développement à Genève, Département d’Anthropology et Sociology (ANSO).

2015, « Quand une bergère se fait anthropologue dans le milieu pastoral en Provence : comment conserver une double identité sur son terrain d’étude et son terrain d’appartenance ? », titre de la conférence « Penser les ratés de terrain », Conférence Universitaire de Suisse Occidental, Programme Doctoral Romand en Sociologie, Château de Bossey, 29-30 octobre.

2013, « Assez de papiers, revenons à nos moutons : les éleveurs alpins face à la PAC », à la 1ere Université des Alpes : Et si nous prenions de la hauteur, Megève, 12-13-14 septembre.

2012, « Entre prés et papiers : les transformations du métier de berger en Provence», Journée d’étude : Les processus d’intégration et de différenciation sociales des milieux professionnels, TELEMME, Maison de la Méditerranée des Sciences de l’Homme, Aix-en-Provence, 18 avril.

2011, « Les fins des politiques publiques agricoles et la faim des moutons ». Colloque de l’Institut National de Recherche Agricole (INRA), Écologisation des politiques et des pratiques agricoles, Écodéveloppement du département SAD. 16-18 mars, Avignon.

 

Enseignement

2014-2015. Université Aix-Marseille : « Pastoralisme et tourisme : Une cohabitation difficile en territoire montagnard » et « Les fins des politiques et la faim des moutons et des bergers : une interprétation ethnologique des changements que traverse la pratique de ce métier « mode de vie ».

2012-2013-2014. Enseignement pour le Séminaire : Aménagement du territoire et agriculture
/pastoralisme de l’Université d’Avignon. « Les fins des politiques publiques agricoles et la faim
des moutons: présentation des transformations contemporaines du milieu de l’élevage ovin
transhumant en Provence ».

 

Participation à la recherche

2015-2016 Chargée de recherche pour le projet de recherche « TRA_MED patterns of pastoral migrations in the Mediterranean region ». Responsable de la collecte de données en France pour une étude comparative (Espagne, Grèce, Italie, France) sur le pastoralisme financée par le fonds européen Marie Curie ( Marie Curie fellowship ). Sous la coordination du chercheur italien Dr. Michele Nori de l’European University Institute et du Migration Policy Center.

2009-2010 Université de Sherbrooke Québec
Assistante de recherche durant deux sessions. Études sur la cybersécurité et dans le cadre de recherches en relations internationales sur le commerce bilatéral de l’Union européenne et du Canada.

Autres expériences professionnelles et bénévoles

2013-2015 Trésorière de l’Association ASPIR, France
Aide à l’organisation, à la coordination de projets de recherche pour l’ Association de Soutien aux Projets d’Interprétation et de Recherches sur les Activités Pastorales.

2009 Coopérante en agriculture urbaine pour l’association Alternatives, Cuba
Stage de 3 mois financé par le Ministère des Relations internationales du Québec afin d’acquérir les connaissances nécessaires à la recherche qualitative.

2008 Radio-Air Libre, Belgique
Réalisation de trois émissions de radio documentaires sur le métier de berger et ses transformations. Projet financé par le Fonds d’aide à la création radiophonique belge à la hauteur de 10 000 euros.

2003-2020 Bergère, France
Bergère transhumante. Observation participante, en immersion, dans le milieu des bergers de la région PACA.