Ce séminaire de recherche portera sur les transformations qui affectent depuis une vingtaine d’années la santé au Nord et au Sud, à l’Est et à l’Ouest, dans un contexte d’intensification de la catastrophe écologique.
La pandémie de Covid a non seulement remis au premier plan les questions d’accès aux soins et les limites de la biomédecine, mais aussi les relations étroites existant entre extraction, érosion de la biodiversité, déstabilisation des écosystèmes et apparition de nouvelles zoonoses. Autrement dit, parallèlement aux questions de priorisation des besoins, de renouveau de la santé publique ou de couverture universelle, les enjeux de santé environnementale ou de santé dite planétaire ont acquis une nouvelle visibilité.
Partant de ce constat, le séminaire s’intéressera aux origines et aux modalités par lesquelles les hiérarchies classiques de la santé mondialisée se trouvent bouleversées et remettent en cause la vision duale qui voulait que la santé environnementale soit un problème du Nord, un problème de l’industrialisation massive, des expositions multiples aux polluants et des maladies chroniques tandis qu’au Sud les problèmes restaient ceux, classiques, de l’accès aux soins de base et de contrôle des maladies infectieuses.
Ce séminaire souhaite alors explorer les niveaux multiples et entremêlés (historiques, anthropologiques, politiques, économiques) par lesquels se fabriquent, se gèrent et s’éprouvent les problématiques de santé environnementale au-delà du grand partage Nord-Sud. Il questionnera non seulement la manière dont les modèles de production et de consommation dominants produisent des mondes toxiques et des vies contaminées, mais s’intéressera aux initiatives innovantes de soin et de réparation qui se construisent en réponse.
Les séances seront consacrées à la présentation de travaux de sciences sociales éclairant les formes prises par l’articulation entre santé et environnement en tenant compte de leur historicité, du jeu des échelles et des dynamiques d’articulation des crises (sanitaire, économique, environnementale). Elles porteront, entre autres, sur la longue durée de l’hygiénisme environnemental, l’histoire de la médecine tropicale, la gestion globale des produits chimiques et des déchets, les relations entre exposition et montée des maladies chroniques, ou encore sur la mise en économie de la santé et de l’environnement. Seront discutés par ailleurs les nouvelles formes d’organisation des savoirs et les dispositifs d’intervention qui émergent en réponse aux ébranlements systémiques associés à l’idée d’anthropocène — « One Health », « santé planétaire », en particulier.

Coordination
Jean-Paul Gaudillière (CERMES3/EHESS/INSERM)
Marin Coudreau (CERCEC/CNRS)
Ève Bureau-Point (Centre Norbert-Elias/CNRS)
Avec la participation de Marc Elie (CERCEC/CNRS)

Les lundis de 14h30 à 16h30 en salle 50 de l’EHESS Campus Condorcet.
Le séminaire fait partie du cursus d’enseignement de l’EHESS : https://enseignements.ehess.fr/2023-2024/ue/703

 

 

Programme des séances

 

4 mars 2024
Introduction

11 mars 2024
Marc Elie (CERCEC)
« Les métaux lourds dans les villes industrielles du Kazakhstan : entre accommodation et révolte (années 1950-1990) »

18 mars 2024
Larissa Bombardi (Université de Sao Paulo)
« Pesticides and Chemical Colonialism »

25 mars 2024
Michael Eddleston (Université d’Edinbourg, Centre for Pesticide Suicide Prevention)
« Preventing pesticide suicide deaths in rural communities in South Asia »

29 avril 2024
Lauren Kamili (EHESS) et Eve Bureau-Point (CNE/CNRS)
« Anthropologie de la contamination. Vivre avec l’arsenic, le plomb et les pesticides »

6 mai 2024
Séance consacrée à la santé environnementale dans les « Suds »

13 mai 2024
Claas Kirchhelle (CERMES3)
« Finding the Antiobiocene. Histories of sewage, sludge, and humanity’s antimicrobial footprint »

27 mai 2024
Jules Skotnes-Brown (University of St Andrews)
« Rats, Zoonosis, and Capitalist Infrastructure in the British Empire, 1890s-1940s »

3 juin 2024
Renaud Bécot (Sciences Po Grenoble) et Gwenola Le Naour (Sciences Po Lyon)
« Vivre et lutter dans un monde toxique »

10 juin 2024
Jessica Pourraz (IFRIS)
« Politique des données et gestion de la pollution de l’air en Inde »

17 juin 2024
Peter Little (Rhode Island College)
« Life, labour and e-waste pyropolitics in Ghana »

24 juin 2024
Discussion conclusive