Offre de contrat doctoral en anthropologie visuelle et sonore / écologie sous-marine, Marseille

Offre de contrat doctoral en anthropologie visuelle et sonore / écologie sous-marine, Marseille

Le Centre Norbert Elias propose un contrat doctoral en anthropologie visuelle et sonore pour étudier la perception  des impacts des activités humaines en milieu marin, dans le cadre du projet de recherche PrésHuMer porté par la Fabrique des écritures (Centre Norbert Elias), l’Institut Méditerranéen d’Océanologie et l’Institut Pythéas.
Date limite de candidature : jeudi 2 juin 2022.

 

(suite…)

Offre d’emploi : ATER en anthropologie générale et anthropologie de la santé (Aix-Marseille Université)

Aix-Marseille Université recrute un·e ATER en anthropologie générale et anthropologie de la santé.

UFR : AMU ALLSH
Localisation géographique du poste : Aix-en-Provence
Section CNU : 20e section (anthropologie)
Date prévisionnelle de prise de fonction : 01/10/2021
Durée : 11 mois
Quotité : 100%
Département d’enseignement : Anthropologie
Candidature via la plateforme DEMETER : https://demeter.univ-amu.fr/Demeter/
Contact : drh-bureau-enseignants@univ-amu.fr
Date limite : 8 juillet 2021 

 

Enseignements

La demande d’un poste d’ATER est formulée pour faire face aux besoins du Département d’anthropologie en Licence. Ces besoins résultent notamment de la participation du Département d’anthropologie à deux parcours de licence 1 (le portail « Philosophie-Anthropologie-Lettres » et le portail « Sciences Humaines et Sociales ») qui accueillent de nombreux effectifs et comportent une option « Accès santé LAS ».
En outre, l’offre de formation de ce département comprend des UE d’option réservées en Licence 1 comme en Licence 2 aux étudiants de la filière psychologie. Les capacités d’accueil supplémentaires accordées à la Licence de psychologie dans le cadre de la loi ORE ont donc eu indirectement un impact sur les besoins d’encadrement du département d’anthropologie. A titre d’exemple, au cours de l’année 2020-2021, les étudiants psychologues ayant choisi une UE d’anthropologie étaient au nombre de 242 inscrits. L’ATER à recruter interviendra donc avant tout dans ces UE d’option et de portail pour répondre aux besoins d’encadrement, tout particulièrement en première année de Licence.
En complément de ces enseignements, la personne recrutée devra s’investir dans des UE où les besoins potentiels sont forts. Il ou elle viendra par ailleurs en appui aux étudiants optionnaires « santé » de la filière.

Les UE où l’ATER interviendra :
– en L1 : à l’UE Façonnements sociaux du Biologique.
– en L2/L3 : aux UE Anthropologie de la santé ; Anthropologie des migrations ; Anthropologie du Maghreb.
En Licence SHAE, I’ATER pourra participer aux enseignements de méthodologie générale et d’initiation à l’enquête ainsi qu’aux enseignements de pré-professionnalisation.

 

Parcours en anthropologie de la santé

Le recrutement d’un.e ATER est donc doublement important pour le département d’anthropologie : il répondra aux besoins d’encadrement des effectifs en Licence comme mentionné ci-dessus ; il viendra en outre renforcer les forces vives du département, mises en difficulté de façon conjoncturelle par l’absence d’une maîtresse de conférences en congé maladie. Dans cette optique, l’apport que constituera le recrutement d’un·e ATER permettra de dégager des moyens au sein de l’équipe pédagogique des enseignants-chercheurs titulaires qui pourront s’investir au niveau du MASTER. L’absence d’un membre du département rend en effet problématique la continuité du service dans la spécialité « anthropologie de la santé » dans un contexte où le recrutement de chargés de cours en anthropologie s’avère extrêmement difficile. Le parcours « anthropologie de la santé » du Master d’anthropologie (PT3) est stratégiquement très important pour le département et l’UFR ALLSH, dans la mesure où il est attractif pour les étudiants, d’une part, et d’autre part, considérant que sa pertinence s’est encore renforcée cette année avec la crise du Covid 19 et les demandes spécifiques de contributions scientifiques dans ce domaine. En outre, le fonctionnement du PT3 implique un réseau interdisciplinaire d’enseignants-chercheurs et chercheurs incluant des agents de l’IRD, du CNRS, de l’EHESS et de la Faculté de médecine, qui participent aux enseignements du parcours et à la direction des travaux d’étudiants.

 

Recherche en lien avec le Centre Norbert Elias

La personne recrutée recrutée devra inscrire ses perspectives de recherches au sein du Centre Norbert Elias dans l’axe « Écologies et soins ». Cet axe rassemble notamment des anthropologues qui travaillent sur des enjeux écologiques et sanitaires. Les chercheurs de cette thématique envisagent les questions d’environnement et de santé de manière conjointe, sous l’angle de leur façonnement social et historique sans dissocier les mondes vivants. Les travaux de recherche du ou de la candidate recruté·e doivent porter sur des enjeux « globaux » de type alimentaires, agro-écologiques ou des enjeux épidémiques en pratiquant une ethnographique inscrite dans un monde social de la santé et du soin bien circonscrit (Afrique, Europe ou Asie). Un intérêt pour la mise en récit sous forme d’exposition de sujets de société autour des enjeux alimentaires ou épidémiques permettrait à la personne recrutée de s’intégrer dans différents projets en cours, notamment avec le MUCEM.

Contrat post-doctoral en anthropologie/sociologie visuelle et numérique, science participative et citoyenne

Le Centre Norbert Elias (UMR 8562) propose un CDD de recherche (post-doctorat) de 24 mois en anthropologie/sociologie visuelle et numérique, science participative et citoyenne pour appuyer les missions du workpackage “Mutual Learning and Transmedia Writing” qu’il coordonne pour le projet européen COESO (Collaborative Engagement on Societal Issues).

(suite…)

Analyse du discours dans les réécritures du Dictionnaire de Trévoux. Contrat doctoral en sciences du langage 2021-2024

Analyse du discours dans les réécritures du Dictionnaire de Trévoux. Contrat doctoral en sciences du langage 2021-2024

Le Centre Norbert Elias et l’Ecole doctorale 537 d’Avignon Université proposent un financement réservé à la conduite d’une recherche en Sciences du langage (2021-2024) sur le Dictionnaire de Trévoux : « La prise de pouvoir par les mots : les réécritures du dictionnaire protestant de Basnage de Bauval (1701) par les catholiques de Trévoux (1704 et 1721). L’analyse du discours par la numérisation du texte dictionnairique ».

(suite…)