Des « mamans faisant un bébé toutes seules » aux « polyamoureux assumés », cet ouvrage ethnosociologique présente trente-cinq parcours de vie atypiques. À leurs manières, ils montrent comment des attributs de la société contemporaine permettent à certaines personnes de déconjugaliser cinq fonctions anthropologiques pourtant traditionnellement conjugales : éprouver un sentiment d’attachement pour autrui, vivre sa sexualité, cohabiter, se reproduire et élever des enfants. L’analyse met en évidence des évolutions idéologiques, économiques et technologiques qui ont contribué à transformer le paysage familial en Europe francophone, incitant l’individu et le théoricien à interroger le sens du couple et de la famille aujourd’hui.

Pierre-Yves Wauthier est sociologue et anthropologue. Il s’intéresse aux mutations idéologiques et technologiques affectant la cohésion et la désagrégation des groupes sociaux. Il a mené des enquêtes de terrain en Europe francophone sur des phénomènes émergents liés à l’attachement, la sexualité, le couple et la famille. Pierre-Yves Wauthier est rattaché aux Universités de Louvain et de Genève, où il enseigne et contribue aux activités de laboratoires de recherches sociologiques et interdisciplinaires.

 

Pierre-Yves Wauthier
Faire famille sans faire couple. Comprendre l’hétérogénéisation des parcours familiaux
Peter Lang, collection Population, Famille et Société / Population, Family, and Society 36, 2022, 520 Pages
DOI : 10.3726/b19554
L’ouvrage est à télécharger en libre accès aux format PDF, EPub et MOBI.

Mots-clés : Changement social, Parcours de vie, Sexualités, Désunions, Polyamour, Monoparentalité par choix, Parentalité, Reproduction, Construction sociale de la réalité Individualisation, Hypermodernité