Le Centre Norbert Elias candidate cette année au programme PAUSE pour être le lieu d’accueil temporaire de deux artistes gazaouis qui ont présenté leurs travaux à l’exposition « Ce que la Palestine apporte au monde » (Institut du Monde Arabe, 2023).

Programme PAUSE

PAUSE est un programme national d’accueil en urgence de scientifiques et d’artistes qui ne peuvent plus mener leurs travaux librement dans leurs pays d’origine. Lancé en 2017 par Collège de France, il a permis la mise à l’abri et l’accueil temporaire de près de 600 chercheurs et artistes. Il bénéficient du soutien des ministères de l’enseignement supérieur et de la recherche, de l’intérieur, des affaires étrangères et de la culture, d’institutions de la recherche tel que le CNRS, du monde économique et de la société civile, ainsi que de l’Union européenne, à travers le programme Asile, Migration, Intégration.

 

Levée de fonds “Ensemble pour les artistes de Gaza en danger”

Sous le parrainage de l’Institut du Monde Arabe, une levée de fonds est en cours pour permettre à vingt artistes de Gaza présentés dans le cadre de l’exposition “Ce que la Palestine apporte au monde” (IMA, Paris 2023) d’être évacués en urgence et accueillis temporairement en France avec leur famille proche. Différentes institutions et établissements culturels se mobilisent pour rendre possible cet accueil : la Friche Belle de Mai, la Fondation Camargo, art-cade/Galerie des grands bains-douches, SINGA, les Ateliers Varan, le CIRVA, entre autres.

Marion Slitine, co-commissaire de l’exposition à l’IMA et chercheure au Centre Norbert Elias (contrat EHESS), est une des coordinateu·rices de cette initiative. Marion Slitine est anthropologue. Ses travaux portent les interactions entre art et politique dans le monde arabe contemporain.

 

Plus d’infos

Le programme PAUSE
La levée de fonds “Ensemble pour les artistes de Gaza en danger”
L’exposition “Ce que la Palestine apporte au monde”