Rachel Black, professeure invitée, nov.-déc. 2021

Rachel Black, associate professor d’anthropologie au Connecticut College (États-Unis), est invitée au Centre Norbert Elias comme directrice de recherche associée (programme de la FMSH) jusqu’à la mi-décembre 2021.

Ses domaines de recherche sont l’alimentation, le vin, le travail et le genre. Parmi ses publications, Cheffes de cuisine : women and work in the professional French kitchen (University of Illinois Press, 2021) et Porta Palazzo : The Anthropology of an Italian Market (University of Pennsylvania Press, 2012). Elle a également codirigé avec R. Ulin Wine and Culture : Vineyard to Glass (Bloomsbury, 2013). Elle est rédactrice en chef adjointe de la revue Food and Foodways et membre de l’Association for the Study of Food and Society, où elle dirige le comité pour la diversité, l’équité et l’inclusion. Rachel Black a été également présidente de la Society for the Anthropology of Food and Nutrition. (suite…)

Awesso Atiyihwè, professeur invité, mai 2022

Originaire de Mango au Togo, Awesso Atiyihwè a fait ses études primaires et secondaires à Kara dans le nord du pays, puis poursuivi des études supérieures à l’Université du Bénin (actuelle Université du Togo) où il obtient une maîtrise es-Lettres en 1989. En 1990, il s’inscrit en DEA de sciences sociales à l’EHESS Marseille et soutient, sous la direction de Jean-Pierre Olivier de Sardan, sa thèse de doctorat en anthropologie sociale et ethnologie en 1998. Il est recruté comme assistant d’enseignement et de recherche à l’Université de Lomé en avril 2002 où il dispense plusieurs enseignements d’ethnographie, d’anthropologie sociale et culturelle. Il a publié ou co-publié dix-neuf articles, encadré six thèses et près d’une cinquantaine de mémoires de master et de maîtrise. Awesso Atiyihwè est, depuis juillet 2018, Professeur titulaire d’Anthropologie sociale et ethnologie des Universités du CAMES (Conseil Africain et Malgache de l’Enseignement Supérieur) et actuellement chef du Département d’Anthropologie et d’Études Africaines de l’Université de Lomé. (suite…)

Marta Vilar Rosales, visiting scholar, May-June 2022

Marta Vilar Rosales is an anthropologist (PhD 2007) and a research fellow at the Institute of Social Sciences, University of Lisbon, since 2014. Her main fields of research are material culture and consumption, international migrations and media anthropology. Presently, Marta id PI of TRANSITS: Material Culture, Migration and Everyday Life, an international research project that explores the movements of people and things to and from four cities (Berlin, Lisboa, Luanda and Sidney). She has been a visiting fellow in European, Canadian and US Universities and I have done fieldwork in Europe, Africa, Australia, South and North America. She also coordinates at ICS, Ulisboa, the PhD program on Migration Studies. She is the author of several books, chapters and articles which explore the intersections between migration, media and contemporary material culture and consumption practices. (suite…)

Ouidad Tebbaa, professeure invitée, juin 2021

Ouidad Tebbaa est professeure à l’Université Cadi Ayyad de Marrakech (Maroc) et en détachement au Sénégal en tant que directrice régionale (Afrique de l’Ouest) du Bureau de l’Agence universitaire de la Francophonie à Dakar. Elle travaille sur le tourisme et le patrimoine tant matériel qu’immatériel à travers ses recherche aussi par un travail militant sur le terrain. Elle a notamment participé à la reconnaissance de la place Jamaa El Fna de Marrakech en tant que Patrimoine Oral de l’Humanité par l’Unesco. Depuis 2016, elle est titulaire de la Chaire Senghor de la Francophonie à Marrakech et travaille régulièrement comme consultante pour l’Unesco. Elle a publié, entre autres, Tourisme et Pauvreté (2011) aux Editions des Archives contemporaines, Femmes et Climat aux éditions de la Croisée des Chemins (2017), et plus récemment, « Les éblouissements de Marrakech : réverbération d’une destination touristique », Le patrimoine mondial. Mise en tourisme, mise en images, L’Harmattan (dir. Maria Gravari-Barbas), 2020, p. 127-146. (suite…)

Maria Teresa Guerrini, visiting scholar, November-December 2020

[Visite annulée en raison des conditions sanitaires]

Maria Teresa Guerrini since 2008 has been professor at the University of Bologna and now she teaches Early modern history, History, society and Family and History of universities and institutions of higher education in early modern age. After the degree in Literature and Philosophy (1998, University of Ferrara), she spent lot of years working on different projects (CISUI, ASFE, FASTI, Heloise) about the presence of scholars and teachers in the European universities (2004, PhD in Modern and Contemporary History), studying also the careers of doctors in law (2004-2008, post-doctoral grant, University of Bologna). From 2015 she is director of the MEUS (European Museum of Students) in Bologna. Her current research topics have shifted to the history of Italian academies, dealing in particular with the circles set up by university masters and students and the close relations between Italian academies and doctors in early modern age. (suite…)